Quand le consultant en strat’ « s’improvise » fabricant de masques made in France

L’ancien project manager de Roland Berger, Emmanuel Nizard, CEO de Simple & New Advisory, petit cabinet de conseil en stratégie, a lancé sa propre fabrique de masques dans les Hauts-de-Seine.

26 mai. 2020 à 05:23
Quand le consultant en strat’ « s’improvise » fabricant de masques made in France

Dès le début de la pandémie, le consultant, lui-même touché par le covid-19, s’est trouvé confronté à la pénurie de masques chirurgicaux en France et à l’anarchie dans l’organisation de l’importation de masques chinois.

Son constat est simple : s’il n’y a pas de masques en France, pourquoi ne pas les produire soi-même sur le territoire français ? En bon stratège, il détache une partie de son équipe sur ce projet qui s’est déployé en deux mois : un local est trouvé à Meudon, ainsi que des fournisseurs français pour les tissus, les élastiques et le renfort nasal.

Une première machine est importée de Chine le 4 mai – ce n’est pas un choix, mais parce que les « les prix étaient prohibitifs » – cinq fois plus chers – « et le délai de livraison de huit mois ». Le Masque français est lancé.

Depuis le 8 mai, 50 000 masques chirurgicaux ont été fabriqués quotidiennement – une quinzaine de personnes se relaient 24 h/24 pour vérifier et préparer les commandes – et la production devrait atteindre 200 000 exemplaires très rapidement avec l’arrivée toute récente d’une deuxième machine. L’entrepreneur réussit aussi l’exploit de réaliser du made in France aux prix chinois.

Avec un succès immédiat : le territoire Grand Paris Seine Ouest  a commandé très vite 500 000 masques, plusieurs villes et territoires franciliens lui ont emboîté le pas, puis le Centre-Val de Loire, la Haute-Savoie se sont également portés acquéreurs.

Il faut dire qu’Emmanuel Nizard connaît bien le domaine de la vente au détail, puisqu’il avait en charge des missions axées sur les practices retail et fast-moving consumer goods chez Roland Berger. Ce diplômé de l’ESCP Europe en 2003 a fait ses armes dans le conseil chez Deloitte Consulting entre 2004 et 2005, avant de rejoindre Roland Berger en 2006, où il restera presque six années.

Consultant, puis senior consultant en 2007, il sera nommé project manager en 2009. En 2011, il décide de voler de ses propres ailes en créant son cabinet de conseil en stratégie, Simple & New Advisory, dix collaborateurs aujourd’hui, qui propose ses services en stratégie d’investissements, retail et FMCG, et digitalisation.

Sa petite entreprise de masques chirurgicaux français ne compte pas s’arrêter là. Une troisième machine a été commandée, pour produire des masques FFP2 et l’entrepreneur-consultant souhaite également produire des masques de type IIR dédiés aux médecins.

Crédit photo : Le Masque français.


2
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (2)

Consultantdu92
27 mai 2020 à 09:00
Vous auriez pu au moins citer l'article du Parisien que vous reprenez...

citer

signaler

Consultor
27 mai 2020 à 08:18
Bonjour, le lien vers l'article du Parisien avait sauté à l'édition d'une des citations, c'est corrigé.

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Haro sur le copier-coller des consultants dans le Golfe
    07/12/22

    Dans les colonnes du Tagesspiegel, le chercheur Dawud Ansari tacle la recette unique déployée selon lui par les cabinets de conseil en stratégie occidentaux pour se mettre les dirigeants des pays dans la poche, avec force honoraires à la clé, au détriment de leur développement économique effectif.

  • Cylad se pose à Munich
    02/12/22

    Dix ans après Hambourg, le cabinet Cylad Consulting ouvre un 2e bureau en Allemagne à Munich, et le 8e dans le monde.

  • Ce Bainie qui parle à l’oreille du Pape
    28/11/22

    Deuxième « mission papale » pour le consultant italien Pier Francesco Pinelli, 59 ans, chez Bain & Company de 1996 à 2003, associé depuis 2013 de la société italienne de développement digital Netplan.

  • Québec : McKinsey sous la menace d’une nouvelle enquête parlementaire
    14/11/22

    Les États-Unis, la France et maintenant le Canada ? McKinsey ne cesse de concentrer l’attention d’élus aux quatre coins de la planète. Après que des sénateurs français et des parlementaires américains lui ont consacré des enquêtes, au tour des oppositions québécoises d’en appeler une de leurs vœux.

  • Supply chain : McKinsey annonce une acquisition
    07/11/22

    Le cabinet avale un expert des solutions logicielles pour les supply chains basé à Chicago.

  • Le BCG, petit prince du fonds souverain saoudien
    01/11/22

    C’est une information de Bloomberg : depuis plusieurs mois, le BCG tiendrait une place de choix à la stratégie du fonds souverain saoudien, le colossal véhicule financier chargé de diversifier l’économie du royaume pétrolier.

  • Objectif aéro/défense pour Oliver Wyman
    20/10/22

    Le cabinet Oliver Wyman annonce la finalisation prochaine de l’acquisition – d’ici la fin de l’année – d’Avascent, société de conseil centrée sur le private equity et la stratégie dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

  • L’interview du chat noir de McKinsey au New York Times
    19/10/22

    Depuis 2018, Mike Forsythe multiplie les enquêtes gênantes pour la réputation du cabinet de conseil avec son confrère Walt Bogdanich. Enquêtes dont ils ont fait un livre récemment paru, When McKinsey Comes To Town. À cette occasion, il répond aux questions de Consultor.

  • McKinsey : l’enquête qui met à nu un siècle de contradictions
    07/10/22

    Depuis quatre ans, Walt Bogdanich et Michael Forsythe, deux journalistes du New York Times, multiplient les enquêtes sur McKinsey. Ils publient le 4 octobre When McKinsey Comes To Town, un livre extrêmement fouillé – aux tons de réquisitoires diront certains – sur tous les égarements et contradictions de la firme.

Super Utilisateur
Monde
Roland Berger, Emmanuel Nizard, masques
2683
Roland Berger
2