Des codeurs marocains mis au service des start-ups françaises

Le consultant de Bain & Company Yahya Lazraq, 27 ans, a quitté tout récemment le cabinet pour lancer Featury, une plateforme d’offres de profils de développeurs pour start-ups et scale-ups tech.

Consultor.fr
05 Juil. 2022 à 18:00
Des codeurs marocains mis au service des start-ups françaises
Adobe Stock

« Il y’a aujourd’hui une tension mondiale sur le marché du recrutement des développeurs. L’une des solutions est de penser global et d’aller chercher les talents à l’international. Il existe des solutions qui permettent de sourcer en Europe de l’Est notamment, mais peu en Afrique, et très peu de solutions adaptées aux start-ups. De notre côté, nous avons commencé à chercher nos talents au Maroc pour le marché français. Notre objectif est de rapidement élargir nos opérations à d’autres pays en Afrique et d’étendre notre offre en Europe », explicite à Consultor Yahya Lazraq.

La particularité de Featury, c’est que l’entreprise recrute les profils de développeurs, les salarie, et les détache (en distanciel uniquement) pour des missions plus ou moins longues dans ces entreprises tech en forte croissance. « Nous les recrutons en prenant en compte leurs compétences en code, évaluées grâce à nos tests techniques, mais aussi en prenant en compte d’autres éléments, plus soft skills, comme l’autonomie, pour lesquels nous faisons des sessions de live coding challenge complétées par un entretien de fit. Nous favorisons plutôt les profils plus seniors, d’au moins une année d’expérience, que des sortis d’école, parce que le marché en est plus friand. » 

L’avantage pour ces développeurs salariés est d’être au-dessus de la moyenne de la rémunération locale, entre 30 et 50 % selon l’ex-consultant de Bain. Mais le CEO de Featury se défend de réaliser des économies de coûts entre rémunérations de ses salariés et tarifs des missions. Yahya Lazraq affirme qu’un software engineer marocain coûterait quasiment la même chose qu’en France. Et cette marge assez minime servirait à financer les intermissions (comme dans le secteur du conseil en stratégie – relire ici)…

Un nouveau CEO qui, un mois seulement après le lancement officiel de son entreprise, se dit lui-même surpris de devoir déjà sélectionner les clients devant l’afflux de demandes. Même si le nombre de clients et de salariés déjà conquis par le concept est tenu secret…

Yahya Lazraq est entré chez Bain une fois diplômé de CentraleSupélec en 2019 (MSc en data science), un cabinet où il a effectué l’un de ses stages d’école, et dans lequel il a évolué classiquement comme consultant généraliste, avec entre autres quelques missions de stratégie digitale.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

services

Benjamin Solano
services
Bain, alumni, Maroc, Afrique, code, informatique
10718
Bain & Company
2022-07-05 12:40:45
0
Non