Covid : le rôle supposé d’une ex-McKinsey dans l’autorisation d’un anticorps en France fait polémique

Le 12 février 2021, la branche française du laboratoire américain Eli Lilly a reçu, de la part de l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), une autorisation d’utilisation pour le médicament Bamlanivimab, un anticorps contre le Sars-CoV-2 en cours d’étude, comme Libération en faisait le récit début mars.

30 Avr. 2021 à 05:04
Covid : le rôle supposé d’une ex-McKinsey dans l’autorisation d’un anticorps en France fait polémique

Au sein du comité de direction d’Eli Lilly figure Béatrice Cazeneuve. Un nom qui a fait tiquer certains observateurs.

La directrice de l’accès national et régional et nouveaux produits du laboratoire est l’épouse du député LREM du Gers Jean-René Cazeneuve. Elle est aussi la mère de Pierre et Marguerite Cazeneuve, tous deux diplômés de HEC et passés par la Présidence de la République (où Pierre Cazeneuve est adjoint au chef de cabinet et où Marguerite Cazeneuve a été conseillère technique en charge de la protection sociale et des comptes sociaux).

Autant de liens qui ont laissé imaginer que l’introduction du Bamlanivimab en France aurait pu être marquée par un conflit d’intérêts. Ce qui n’est pas démontré à ce stade.

Marguerite Cazeneuve compte a fortiori dans son parcours un passage par McKinsey, dont le nom a été massivement popularisé après que le cabinet a accompagné le ministère de la Santé dans le déploiement de la campagne de vaccination contre la covid (relire nos articles ici, ici, ici, et ) et dont les liens pluriels avec Emmanuel Macron ont tout particulièrement retenu l’attention (relire notre article ici).

Diplômée de HEC en 2012, Marguerite Cazeneuve est passée deux fois chez McKinsey en début de carrière, d’abord en stage puis en tant que junior associate, avant de bifurquer vers le secteur public en tant que secrétaire générale de l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (Ondam) au ministère des Affaires sociales et de la Santé, puis conseillère en charge des comptes sociaux au ministère de l’Économie, puis conseillère entre Bercy et Matignon.

Selon l’agence de presse AEF, elle devait rejoindre le 15 mars 2021 la Caisse nationale de l’assurance maladie en tant que directrice déléguée à la gestion et à l’organisation des soins (DDGOS).

Marguerite Cazeneuve est également l’épouse d’Aurélien Rousseau, le directeur général de l’agence régionale de santé d’Île-de-France.


1
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (1)

Benoît
07 mai 2021 à 15:18
Quel rapport avec McKinsey ? Un bref passage sur Linkedin suffit pour comprendre que Marguerite Cazeneuve a été stagiaire et consultante junior pendant moins d'un an et demi....

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

pharmacie - santé

pharmacie - santé
McKinsey, Béatrice Cazeneuve, Jean-René Cazeneuve, Pierre Cazeneuve, Marguerite Cazeneuve, Eli Lilly, Emmanuel Macron, Aurélien Rousseau
3052
McKinsey
2021-08-23 20:14:40
1