Covid : l’avenir de la cellule de crise britannique entre les mains de McKinsey

Le Health Service Journal vient de révéler que le cabinet McKinsey & Company est missionné pour revoir la gouvernance du programme britannique NHS Test and Trace, une entité mise en place dans l’urgence en mai dernier alors que le Royaume-Uni était en plein pic épidémique.

22 Juil. 2020 à 05:15
Covid : l’avenir de la cellule de crise britannique entre les mains de McKinsey

Un programme du ministère de la Santé et des Affaires sociales UK qui a une double mission : faciliter les tests des personnes atteintes du covid-19 et les tests auprès de personnes cibles asymptomatiques (comme le personnel de santé ou les patients des services de soins), mais également effectuer le traçage des personnes révélées positives en identifiant, en testant leurs contacts récents et éventuellement en les isolant.

La mise en place de ce programme aurait été efficace aux dires d’un porte-parole : « Plus de 12 millions de tests ont été réalisés à ce jour et nous avons déjà aidé à empêcher plus de 144 000 contacts proches de propager le virus sans le savoir. » Au Royaume-Uni, il y a, à ce jour, près de 300 000 cas confirmés et plus de 45 000 décès selon l’European Centre for Disease Prevention and Control. C’est 2,2 % des cas confirmés et 7,5 % des décès dans le monde (14 millions de cas confirmés, 606 000 décès).

Le cabinet de conseil doit ainsi examiner si cette organisation doit rester directement contrôlée par le DHSC, Department of Health and Social Care, prendre une plus grande indépendance opérationnelle, ou alors être fusionnée avec une autre entité du DHSC, comme le Public Health England. La raison de cette mission, et donc d’une réorganisation, est que les cadres du NHS Test and Trace, embauchés pour des contrats courts, voient arriver l’échéance de leur mandat : Tony Prestedge, directeur des opérations qui devrait prendre le poste de DGA de Santander UK (première banque espagnole), de Tom Riordan, responsable du traçage, qui reprendra son rôle de DG du Leeds City Council, et Sarah-Jane Marsh, la responsable du programme test, qui revient à la direction de la Birmingham Women and Children’s Foundation Trust. La présidente exécutive de Test and Trace, la baronne Harding, devrait quant à elle retrouver son poste de présidente du NHS Improvement cet automne.

Crédit photo : NHS COVID 19 App Adobe Stock.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Les impôts australiens et marocains de McKinsey (eux aussi) dans le viseur
    25/05/22

    Après que le parlement français a jugé anormal le niveau des impôts payés par McKinsey, en Australie et au Maroc, la fiscalité du cabinet apparaît également très en deçà des taux moyens.

  • Recrutement : le BCG s’affiche en long et en large dans les rues allemandes
    17/05/22

    Dans une campagne de recrutement lancée il y a trois ans, le BCG passe outre-Rhin un nouveau cap avec de volumineux billboards affichés dans quatre villes allemandes.

  • Pourquoi les cabinets de conseil rachètent à tout-va
    13/05/22

    Expansion internationale, intégration de compétences recherchées : les rachats de cabinets ont tous les avantages. Ces dernières années, les opérations de fusions-acquisitions ont été nombreuses dans l’univers du conseil en stratégie, et tous les cabinets ou presque s’y adonnent. Ne serait-ce que depuis le début de la crise sanitaire, Consultor a recensé pas moins de 27 rachats (de janvier 2020 à avril 2022 par les cabinets du guide de Consultor.fr) dans des secteurs comme les télécommunications, la transformation digitale, la data science ou encore la supply chain et la stratégie pure. Une tendance qui devrait se poursuivre, dans un climat de course effrénée à la croissance.

  • Espagne : McKinsey rachète un spécialiste de Salesforce
    09/05/22

    Les acquisitions se poursuivent chez la firme, qui vient d’annoncer sa toute dernière opération : le rachat de S4G Consulting, une société de conseil basée à Madrid, premier partenaire en Espagne de Salesforce. Objectif de l’opération : mieux aider ses clients à accroître leurs performances commerciales.

  • Young Global Leaders : la French family s’agrandit
    05/05/22

    Anne-Laure Malauzat, partner de Bain & Company aux Émirats arabes unis, responsable régionale de l’impact social et de la diversité, de l’équité et de l’inclusion (DEI), entre dans le cercle fermé des Young Global Leaders (YGL) 2022. Elle est la seule française retenue cette année à ce titre.

  • Bon démarrage en 2022 pour Oliver Wyman
    29/04/22

    Après une année 2021 exceptionnelle, le cabinet de conseil démarre l’année 2022 avec un chiffre d’affaires en hausse de 17 %, soit 667 millions de dollars sur la période janvier-mars 2022.

  • EY-Parthenon rachète QS-2, une société de conseil en technologies
    19/04/22

    Spécialisée dans le conseil scientifique et technologique (biotechnologies, intelligence artificielle), en ingénierie et en analyse avancée, l’entreprise américaine Quantitative Scientific Solutions (QS-2) a rejoint EY-Parthenon, qui renforce ainsi ses compétences en matière de conseil en technologies, ce qui devrait l’aider à mieux conseiller les entreprises dans leurs investissements dans les technologies émergentes.

  • Oliver Wyman reprend les activités de Booz Allen au Moyen-Orient
    08/04/22

    Nouvelle opération de croissance externe pour Oliver Wyman : après avoir mis la main sur Huron aux États unis et Azure Consulting en Australie, le cabinet de conseil renforce cette fois sa position au Moyen-Orient, où il est présent depuis 2005.

  • Un 7e bureau pour Cylad
    06/04/22

    C’est un deuxième bureau en Suisse, à Genève, que le cabinet Cylad vient d’ouvrir, après celui de Zurich (Pfäffikon SZ) en Suisse alémanique.

Super Utilisateur
Monde
covid, coronavirus, uk, mckinsey
2749
McKinsey
0