Congé pat’ : McKinsey double à son tour les 28 jours

Nommée en août dernier comme directrice générale de McKinsey France, Clarisse Magnin-Mallez, 45 ans, première femme à la tête du géant du conseil en France, fait du bien-être de ses salariés-parents l’une de ses priorités.

12 Oct. 2021 à 05:00
Congé pat’ : McKinsey double à son tour les 28 jours

La cheffe de McKinsey France vient en effet d’annoncer le doublement du congé parental second parent, autrement appelé congé paternité, qui est passé cet été en France de onze à vingt-huit jours. Plus vingt-huit jours calendaires donc pour les collaborateurs du cabinet en France, et ce, avec un maintien de rémunération. En juillet dernier, Bain & Company et Roland Berger avaient eux aussi décidé de prolonger le nouveau congé paternité en vigueur de quatre semaines (relire ici).

La managing partner a également annoncé d’autres initiatives en matière de congé maternité, cette fois : accompagnement de la jeune maman lors de son retour, coaching personnalisé, flexibilité du temps de travail, financement de la crèche d’entreprise, rémunération de jours enfant malade, couverture santé pour toute la famille.

À savoir maintenant si les consultants, nouveaux papas, vont saisir cette nouvelle opportunité, au total de deux mois, pour s’impliquer davantage dès la naissance. Le congé de paternité, créé en 2002 en France, n’était finalement pas rentré totalement dans les mœurs. Et le conseil en stratégie ne faisait pas exception. En cause, le gros manque à gagner que cela représentait (relire ici). À voir maintenant si le maintien de la rémunération proposée par McKinsey va pousser les consultants à y recourir plus largement. Côté cabinet, cette volonté d’améliorer le bien-être au travail, gage de performance, facilite aussi les recrutements des juniors qui privilégient de plus en plus l’équilibre travail-vie privée et diminue le turn-over des consultants, une des problématiques majeures du secteur aujourd’hui.

6
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (6)

Benjamin P Consultor
26 Oct 2021 à 09:05
Citation en provenance du commentaire précédent de Consultant
Je ne sais pas quelle est votre source pour Roland Berger mais c’est faux, le congé paternité est aligné sur le minimum légal à savoir 28 jours
Bonjour, notre source n'est autre que Roland Berger, par ici https://www.linkedin.com/posts/rolandberger_%C3%AAtre-parent-chez-roland-berger-cest-avoir-activity-6787359393508798467-wlhS/

citer

signaler

Consultant
24 Oct 2021 à 11:01
Je ne sais pas quelle est votre source pour Roland Berger mais c’est faux, le congé paternité est aligné sur le minimum légal à savoir 28 jours

citer

signaler

ConsultantB
13 Oct 2021 à 15:38
Bonne initiative, espérons que le BCG suive vite!

citer

signaler

mauvaisefoi
12 Oct 2021 à 22:27
Citation en provenance du commentaire précédent de WhereIsDady
En même temps avec le worklife balance de chez McKinsey, les enfants ne voient généralement leurs parents que le weekend (ceux non travaillés).

change de cabinet si c'est ton rythme actuel - il y a plein de cabinets avec un lifestyle correct (et zero week-end travaillé)

citer

signaler

WhereIsDady
12 Oct 2021 à 16:43
En même temps avec le worklife balance de chez McKinsey, les enfants ne voient généralement leurs parents que le weekend (ceux non travaillés).

citer

signaler

goudin J.
12 Oct 2021 à 13:54
Belle initiative ! Après Bain, Berger et McK à qui le tour ? Cela a l'air de devenir une pratique "de base", généralisée dans les cabinets de conseil, ceux qui ne l'appliqueront pas seront bientôt à la traine

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Manuel de survie

Super Utilisateur
Manuel de survie
congé paternité, congé parental, congé maternité, rh, attractivité
9716
Bain & Company McKinsey Roland Berger
Clarisse Magnin-Mallez
2022-05-02 12:25:57
6
Non