Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Olivier Strebelle, ancien « Mac » (de 2004 à 2014), passe de l’univers de l’impression 3D à celui du spectacle et de la reconstitution historique en étant nommé DG du Puy du Fou. Créé en 1989 par l’homme politique vendéen Philippe de Villiers, le Puy du Fou, présidé depuis 2004 par l’un de ses fils, Nicolas, est aujourd’hui le deuxième plus grand parc d’attractions français avec 2,3 millions de visiteurs par an (hors crise covid-19), après Disneyland Paris, première destination touristique d’Europe (9,8 millions de visiteurs par an).

Ce secteur français des destinations de loisirs se portait bien jusqu’à présent, avec 2,3 milliards de chiffre d’affaires, 600 sites, plus de 42 000 salariés, 70 millions de visiteurs annuellement, faisant ainsi de la France la première destination européenne en matière de sites de loisirs. Depuis 2016, à l’instar des autres grands parcs de loisirs français, le Puy du Fou avait vu son CA croître de 27  % passant de 86,2  M€ à 109,5 M€ entre 2016 et 2019, avec un bilan en bénéfice sur ces quatre années.

Mais en 2020, la crise sanitaire a provoqué une déstabilisation sans précédent de l'activité des gestionnaires de parcs de loisirs, perdant entre quatre et cinq mois d'activité en raison des mesures de fermeture administrative. Sur l'année 2020, le Puy du Fou a ainsi réalisé un chiffre d'affaires de 62,5 M€ en 2020, en chute libre par rapport à 2019 (– 43 %), avec des pertes s’élevant à 19 M€ pour cette année covid. L’été 2020, ce parc avait créé la polémique. La préfecture de Vendée avait annulé la dérogation accordée au Puy du Fou lui permettant d’accueillir plus de 5 000 personnes alors que ses concurrents avaient dû se résoudre à réduire drastiquement leurs jauges.

Le nouveau DG a deux missions dans son nouveau futur. Il devra relancer l’activité du parc dans une période toujours suspendue à l’évolution de la pandémie et aux restrictions sanitaires revues en conséquence. Le spécialiste 3D va apporter son savoir-faire pour mettre en place la stratégie de développement de ce parc à long terme où l’innovation par les nouvelles technologies représente la pierre angulaire de ce secteur concurrentiel.

Diplômé de Centrale Paris et de l’université polytechnique de Madrid (promo 2003), Olivier Strebelle a débuté comme ECM analyst (Equity Capital Markets) à la Société Générale avant d’entrer chez McKinsey and Company un an plus tard, un cabinet où il évoluera durant dix années : consultant, engagement manager (en 2008), associate principal, le grade entre manager et principal dans ce cabinet (en 2011).

En 2014, le consultant est nommé DG adjoint en charge de la stratégie et du développement du groupe Gorgé, groupe technologique français spécialisé en impression 3D, drones, ingénierie et systèmes de protection. Quatre ans plus tard, Olivier Strebelle passe dans l’une de ses filiales, Prodways group, experte en 3D, en qualité de DGA. Depuis 2018, il en était le CEO.

Le Signe du Triomphe 9 Stéphane Audran

Spectacle Le signe du triomphe - Crédit photo : le Puy du Fou

Commentaires   

+5 #1 Brosset 22-09-2021 22:01
Une erreur dans votre présentation ou la Cinéscénie, le spectacle nocturne du Puy du Fou n'est pas né en 1989, mais par l’imagination de Philippe de Villiers, alors sous-préfet de Vendée, en 1978. En ce qui concerne le Grand Parc (spectacle à thème pour voyager à toutes les époques de jour ou de nuit), lui est bien ouvert depuis 1989.
Citer | Signaler ce contenu comme inapproprié

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.