Volkswagen : McKinsey en piste pour débugger les voitures du futur

Le cabinet de conseil a été missionné à l’aune des gros retards et des difficultés d’organisation rencontrés par la division du groupe mise sur pied en 2020 pour l’aider à développer des voitures électriques, connectées et autonomes, notamment pour répondre à la concurrence de Tesla.

Consultor.fr
06 Jui. 2022 à 12:00
Volkswagen : McKinsey en piste pour débugger les voitures du futur
Adobe Stock

Selon les informations du Frankfurter Allgemeine Zeitung, McKinsey a été appelé à la rescousse chez Volkswagen. Motif de la mission : les difficultés rencontrées par Cariad. L’unité mise sur pied en 2020, forte de développeurs et ingénieurs, doit aider à digitaliser le groupe automobile dans la direction de véhicules connectés et autonomes.

Cariad doit notamment contribuer à mettre en route la nouvelle génération de véhicules 100 % électriques d’Audi, baptisée Artemis, ou les voitures entièrement connectées Trinity. Cariad doit en ce sens échafauder une architecture IT commune et a conclu des partenariats avec Bosch ou Qualcomm.

Mais Cariad croule sous les difficultés, accumule les retards, et les surcoûts de développement de véhicules du groupe pourraient atteindre 3 à 9 milliards d’euros d’ici 2026 à 2039 (voir l’article). « Les projets de Cariad sont vitaux, et pourtant la division grince de partout », lâche une source du FAZ.

à lire aussi

Parmi les enjeux à solutionner figure l’acculturation de 5 000 développeurs aux méthodes de travail agiles avec les structures parfois rigides d’un groupe automobile. Surtout que les développeurs émanaient de Porsche ou Audi avant de rejoindre la division dédiée Cariad, ce qui fait que le département est très hétéroclite et difficile à faire travailler de manière homogène.

McKinsey a donc été missionné pour étudier les raisons de ces difficultés et formuler de premières recommandations à destination du comité exécutif. Un recours au cabinet qui aurait été décidé par Gernot Döllner, le directeur de la stratégie de Volkswagen, alors que Herbert Diess, le président du directoire de Volkswagen, est directement en charge de cette division.

Ce n’est pas la première fois que McKinsey intervient chez Volkswagen. Quelques années en arrière, le cabinet avait été mandaté sur un plan d’économies – dont il avait été évincé devant la défiance que les consultants suscitaient chez les collaborateurs du groupe (relire notre article). Le cabinet avait également été mandaté pour accompagner le groupe dans le scandale des moteurs truqués (relire notre article).

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

automobile - mobilités

Benjamin Solano
automobile - mobilités
voiture, mobilite, mckinsey, volkswagen
10668
McKinsey
2022-06-06 07:27:34
0
Non