Le scandale chez Volkswagen ouvre la porte à McKinsey

Bloomberg a révélé la semaine dernière l'embauche de McKinsey par Volkswagen pour l'aider à surmonter la crise des moteurs truqués. Le cabinet aura la lourde tâche d'imaginer une stratégie pour dépasser le scandale et la perte de confiance qu'il a engendrée.

03 mai. 2016 à 08:12
Le scandale chez Volkswagen ouvre la porte à McKinsey

Comme le rappelle Bloomberg, c'est une occasion à ne pas manquer pour McKinsey. Le constructeur allemand rechigne souvent à faire appel au conseil externe et ne le fait qu'avec parcimonie. Il y a deux ans, une mission de réorganisation de la marque Volkswagen par McKinsey avait même été bloquée par le patron du syndicat maison. Il avait accusé McKinsey d'archaïsme dans ses méthodes et estimé que les salariés étaient mieux placés pour identifier les économies possibles. Pas sûr que, cette fois, les consultants soient mieux accueillis.

 

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

automobile - mobilités

Super Utilisateur
automobile - mobilités
voiture, mobilite, mckinsey, volkswagen, mission, auto, automobile
1497
2022-07-01 11:14:33
0
Non