Un consultant chasse l’autre à la tête d’Auto1 France

À la suite du départ du DG fondateur d’Auto1 France, Alexandru Marin, au BCG de 2010 à 2014, c’est à un autre alumni du conseil en stratégie que revient la direction générale de cette plateforme de véhicules d’occasion en ligne. Manutea Dupont, plutôt néophyte du secteur auto, plutôt spécialisé dans la livraison alimentaire (Deliveroo, HelloFresh), a été consultant près de six ans chez McKinsey France et Australie. C’est au sein de ce cabinet qu’il a pu décrocher quelques-unes des clefs du secteur de l’automobile, et côtoyer quelques grands constructeurs. 

Consultor.fr
30 Mar. 2022 à 09:00
Un consultant chasse l’autre à la tête d’Auto1 France
AUTO1 Group

Auto1, qui a vu ses ventes de véhicules d’occasion (VO) augmenter de 30 % en 2021 (trois millions de véhicules revendus depuis sa création en 2012) vient de réaliser une levée de fonds lui permettant de faire passer sa valeur mobilière adossée à des actifs de 485 millions d’euros à 1 milliard d’euros. Il y a un an, cette entreprise allemande, accompagnée par OC&C, entrait à la Bourse de Francfort et en profitait pour lever 1,8 milliard d’euros (relire ici)

Le segment de la voiture d’occasion est en effet des plus porteurs, et toujours en forte progression depuis de nombreuses années : +7,9 % en 2021, contre +0,4 % pour les voitures neuves (il se vend une voiture neuve pour trois occasions). L’année dernière, le marché de l’occasion a dépassé les 6 millions de ventes, une première. Seuls freins à cette croissance, les problématiques d’approvisionnement en VO, le manque de pièces et l’inflation.

Auto1 France, près de 600 salariés, compte aujourd’hui plusieurs marques, à l’instar de Auto1.com, vendezvotrevoiture.fr, et Autohero (vente à domicile). La France est un marché cible pour cet acteur allemand. La moitié du marché de l’occasion français concerne des véhicules français, Renault en tête. « Ma priorité sera de poursuivre la croissance saine de la filiale, en m’assurant que la satisfaction client reste au plus haut », a souligné au Journal de l’Automobile le nouveau DG qui se dit expert en logistique complexe et en gestion des structures en forte croissance (il était notamment directeur des opérations lors de l’entrée en bourse de Deliveroo). L’une des toutes premières missions de Manutea Dupont : l’ouverture d’un centre de reconditionnement en France afin de soutenir l’essor de la marque Autohero.

Cet ingénieur de formation sorti d'Arts et Métiers ParisTech en 2005, qu'il a complétée par un MBA au Collège des Ingénieurs en 2006, a en effet débuté au sein du cabinet parisien du MBB (2007-2010). Il passe ensuite un an dans l’entreprise US Groupon en tant que directeur des ventes et du business en France, avant de retrouver McKinsey au sein du bureau de Sydney pendant plus de deux ans – où il atteindra le grade de manager junior (ici). En 2014, il crée sa première entreprise en Australie, Ridesurfing, start-up de covoiturage, puis il est porté en 2017 à la direction (directeur COO Australie/Nouvelle-Zélande) de HelloFresh, qui propose des paniers de repas. En 2019, l’ex-« Mac » fait ses valises et rentre à Paris, chez Deliveroo, nommé directeur des opérations et des Deliveroo Editions.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

automobile - mobilités

Benjamin Solano
automobile - mobilités
mouvement, alumni, mckinsey, auto1, autohero, automobile, Manutea Dupont, Alexandru Marin
10497
McKinsey
2022-03-29 19:58:12
0
Non