Un ancien de Berger embarque Olivier de Panafieu dans sa levée de fonds

 

En pleine crise du covid-19, alors que le secteur de l’événementiel est totalement à l’arrêt, Tristan Verdier, ancien consultant de Roland Berger, fondateur de Eventmaker a réussi à lever 1,3 M€.

 

27 mai. 2020 à 05:00
Un ancien de Berger embarque Olivier de Panafieu dans sa levée de fonds

 

Un exploit ? Pas forcément, car sa start-up, créée en 2009, a pour vocation première de gérer l’organisation des événements… en ligne, via un logiciel ! Elle a atteint ainsi le cap des 300 clients et annonce une croissance de 42 % depuis deux ans. « La crise sanitaire a pointé les limites de ce marché déjà en pleine transformation. Les acteurs qui avaient des monopoles historiques ont vu leurs marges s’éroder ces dernières années avec la concurrence du digital et l’arrivée de concurrents plus agiles. La crise du covid a accéléré cette transformation, non pas vers un écosystème 100 % virtuel, mais beaucoup plus digitalisé. Nous avons passé nous-mêmes une partie des solutions vers le virtuel, comme des webinaires, et des vidéochats », explique Tristan Verdier à Consultor.

Le tour de table s’est principalement concentré autour de business angels et a fait jouer le réseau de la strat’, jamais très loin. Leur conseil M&A, Olivier Fleckinger, est lui aussi un ancien consultant, senior manager chez Roland Berger entre 2006 et 2008. « Nous avons contacté individuellement une dizaine d’investisseurs qui se connaissaient tous, issus de cabinets de conseil, de fonds d’investissements et de la BPI. Au final, le vivier LBO est bien le meilleur vivier », explique-t-il à Consultor.

Parmi les investisseurs qui le soutiennent pour cette levée, il a ainsi décroché le managing partner France de son ancien cabinet, Olivier de Panafieu, misant sur un bel avenir de l’event software, et l’ancien consultant de McKinsey, Alexandre Fretti, jusqu’à récemment managing director de Webhelp, poste qu'il a quitté dernièrement.

« Olivier de Panafieu a déjà quelques participations dans des start-up de ce secteur de l’événementiel B to B. C’est un secteur auquel il croit beaucoup. Le plus difficile n’a pas été de le convaincre, mais de caler un rendez-vous avec lui ! » Tristan Verdier a passé deux ans entre 2006 et 2008 chez Roland Berger dans le cadre d’un contrat d’apprentissage à la fin de ses études à l’ESSEC avant de créer sa start-up. C’est bien sûr dans le cabinet en strat’ qu’il rencontre Olivier de Panafieu, alors partner, avec lequel il réalise des missions et avec il est resté en contact depuis.

Avec cette levée de fonds, Eventmaker souhaite développer les fonctionnalités de son logiciel, à l’instar du networking. « Notre principal levier est de multiplier par trois le panier moyen sous trois ans et l’objectif est de couvrir l’ensemble de la chaîne de valeurs de ce secteur. »

 

 Crédit photo : Tristan Verdier.

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

Super Utilisateur
Monde
Roland Berger, Olivier de Panafieu, Tristan Verdier, Olivier Fleckinger, Alexandre Fretti, levée de fonds, entrepreneur
2685
Roland Berger
Olivier de Panafieu
2021-11-01 21:34:34
0
Non