Priorité à la carrière de son épouse : démission tonitruante à la tête de Zalando

 

L’Allemand Rubin Ritter, 37 ans, senior associate de McKinsey&Company jusqu’en 2010, l’un des trois patrons de Zalando depuis son départ du cabinet, prend une décision des plus rares, des plus avant-gardistes, voire des plus féministes.

 

22 Déc. 2020 à 05:00
Priorité à la carrière de son épouse : démission tonitruante à la tête de Zalando

 

Il annonce sa démission de son poste dès 2021 pour, dit-il, « donner une nouvelle direction à sa vie » afin de faciliter l’accomplissement pro de son épouse, une juge.

Rubin Ritter était pourtant sous contrat jusqu’en 2023 dans l’une des plus grandes sociétés européennes de vente en ligne : près de 5 milliards de CA en 2018, 1,85 milliard pour le seul troisième trimestre 2020, en hausse de 22 % sur un an, 3 000 marques de chaussures et de vêtements, 14 000 employés dans 17 pays européens.

Rubin Ritter a justifié son choix dans un communiqué de presse de Zalando : « Ma décision est le résultat de plusieurs mois de réflexion approfondie. Après plus de onze années incroyables où Zalando a été ma priorité, je sens qu'il est temps de donner à ma vie une nouvelle direction. Je veux consacrer plus de temps à ma famille grandissante. Ma femme et moi avons convenu que pour les années à venir, ses ambitions professionnelles devraient être prioritaires. Et concernant mon propre avenir, j'ai hâte de me donner le temps d'explorer de nouveaux intérêts au-delà de Zalando. »

Diplômé de l’école supérieure de management WHU-Otto Beisheim à Vallendar en Allemagne, doublé d’un MBA de l’université d’Austin au Texas en 2007, Rubin Ritter avait débuté sa carrière dans le conseil chez McKinsey, où il a été promu jusqu’au grade de senior associate au cours de ses trois années de consultant au sein du cabinet.

Cette décision de quitter ces hautes fonctions peut paraître plus que surprenante pour celui qui endossait la responsabilité de la stratégie et de la communication dans un directoire très largement masculin, et dans un pays, où comme en France d’ailleurs, la proportion de postes de direction occupés par des femmes est faible (12,8 % des CA des trente plus grandes sociétés cotées) et les écarts de salaires entre hommes et femmes s’élèvent à 20 %.

La présidente du conseil de surveillance de Zalando, Cristina Stenbeck, a soutenu officiellement cette décision rarissime : « Si le conseil de surveillance regrette clairement la décision de Rubin, nous avons le plus grand respect pour la motivation personnelle et nous apprécions grandement sa transparence et son ouverture à donner au conseil et à la société suffisamment de temps pour sécuriser les prochaines étapes de cette transition managériale. » L’entreprise annonce aussi à cette occasion vouloir continuer à travailler en étroite collaboration avec l’ex-stratège.

 

Crédit photo : LinkedIn

 

3
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (3)

JP
05 Jan 2021 à 11:25
La classe!

citer

signaler

Lepreachan
23 Déc 2020 à 06:29
Effectivement, un fin stratège...

citer

signaler

M.Martial
22 Déc 2020 à 21:33
Superbe exemple que l’on espère bientôt être si fréquent qu’il ne sera plus l’objet d’article. Merci pour le partage !

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Ce Bainie qui parle à l’oreille du Pape
    28/11/22

    Deuxième « mission papale » pour le consultant italien Pier Francesco Pinelli, 59 ans, chez Bain & Company de 1996 à 2003, associé depuis 2013 de la société italienne de développement digital Netplan.

  • Québec : McKinsey sous la menace d’une nouvelle enquête parlementaire
    14/11/22

    Les États-Unis, la France et maintenant le Canada ? McKinsey ne cesse de concentrer l’attention d’élus aux quatre coins de la planète. Après que des sénateurs français et des parlementaires américains lui ont consacré des enquêtes, au tour des oppositions québécoises d’en appeler une de leurs vœux.

  • Supply chain : McKinsey annonce une acquisition
    07/11/22

    Le cabinet avale un expert des solutions logicielles pour les supply chains basé à Chicago.

  • Le BCG, petit prince du fonds souverain saoudien
    01/11/22

    C’est une information de Bloomberg : depuis plusieurs mois, le BCG tiendrait une place de choix à la stratégie du fonds souverain saoudien, le colossal véhicule financier chargé de diversifier l’économie du royaume pétrolier.

  • Objectif aéro/défense pour Oliver Wyman
    20/10/22

    Le cabinet Oliver Wyman annonce la finalisation prochaine de l’acquisition – d’ici la fin de l’année – d’Avascent, société de conseil centrée sur le private equity et la stratégie dans les secteurs de l’aéronautique et de la défense.

  • L’interview du chat noir de McKinsey au New York Times
    19/10/22

    Depuis 2018, Mike Forsythe multiplie les enquêtes gênantes pour la réputation du cabinet de conseil avec son confrère Walt Bogdanich. Enquêtes dont ils ont fait un livre récemment paru, When McKinsey Comes To Town. À cette occasion, il répond aux questions de Consultor.

  • McKinsey : l’enquête qui met à nu un siècle de contradictions
    07/10/22

    Depuis quatre ans, Walt Bogdanich et Michael Forsythe, deux journalistes du New York Times, multiplient les enquêtes sur McKinsey. Ils publient le 4 octobre When McKinsey Comes To Town, un livre extrêmement fouillé – aux tons de réquisitoires diront certains – sur tous les égarements et contradictions de la firme.

  • Afrique du Sud : McKinsey poursuivi, Bain interdit
    07/10/22

    Les deux cabinets de conseil sont mis en cause (parmi de nombreuses autres entreprises, telles que Bell Pottinger, KPMG, HSBC, SAP) pour des missions effectuées dans le cadre de la « capture de l’État », ainsi qu’ont été nommées les affaires de corruption qui ont gangrené les années au pouvoir de Jacob Zuma (2009-2018).

  • L’ambition nord-américaine de PMP
    27/09/22

     « PMP Strategy accélère sa croissance en Amérique du Nord avec un nouveau bureau à Toronto », vient d’annoncer le cabinet. 

Monde
Rubin Ritter, McKinsey, Cristina Stenbeck, feminisme, zalando, allemagne
2895
McKinsey
2022-06-02 13:58:17
3
Non