Le BCG appelé à voler au secours de la Lufthansa

 

La compagnie aérienne privée allemande Lufthansa, 70 000 salariés en Allemagne, traverse une période de grandes turbulences. Elle est confrontée depuis la crise du covid-19, tout comme l'ensemble du secteur aérien, à une crise sans précédent : 700 de ses 760 avions ont été cloués au sol et le nombre de passagers a baissé de 99 %.

 

25 mai. 2020 à 08:15
Le BCG appelé à voler au secours de la Lufthansa

 

Le groupe affirme perdre un million d’euros par heure. Brussels Airlines, l’une de ses filiales, envisage de supprimer ¼ de ses effectifs, soit environ 1 000 emplois. Pour éviter la faillite, l’État pourrait ainsi revenir après plus de vingt ans d’absence dans le capital de l’ancienne compagnie publique (une participation de 20 %), et devrait débloquer la somme de 9 milliards d’euros.

C’est le Boston Consulting Group qui accompagne la Lufthansa dans sa stratégie de sauvetage de l’entreprise. La compagnie aérienne, soutenue par le BCG, veut engager une demande de procédure dite de « bouclier protecteur » (poursuite de l’activité et la mise en place d’un processus de restructuration*), conformément à l’article 270b du Code allemand de l’insolvabilité. Cette variante de procédure d’insolvabilité autoadministrée (un administrateur est nommé pour représenter les intérêts des créanciers) est une alternative pour faire face à la non-compétitivité de l’entreprise. Pour le gouvernement fédéral, cette option est considérée comme une simple tactique de négociation de la part de la Lufthansa. Car même dans le cas d’une telle procédure, le groupe, toujours avec la plupart des avions cloués au sol, serait probablement tributaire d’un prêt du gouvernement fédéral.

Hasard ou pas, le nouveau CFO de la Lufthansa, depuis le 1er mai, Patrick Staudacher, était senior partner, managing director au bureau munichois du BCG depuis juillet 2019. Il était entré au BCG en 2008 comme principal project manager, et avait été nommé partner managing director en 2013. Ses practices : industries et consommation, dans les secteurs de l’aviation, l’aérospatiale et la défense. Il était aussi l’un des leaders des équipes européennes d’intégration post-fusion et celle de l’aérospatiale et de la défense du BCG.

*Dans ce cas, les salaires des employés de Lufthansa seraient couverts pendant trois mois grâce à l’indemnité de mise en faillite, pour un coût de plusieurs milliards d’euros. Par ailleurs, le groupe pourrait également se dédouaner de ses engagements sur les pensions de retraite qui, selon le rapport annuel, s’élevaient à près de 7 milliards d'euros. Ce serait à la Pension Insurance Association (PSV) de couvrir ces dépenses. Une très mauvaise nouvelle pour les entreprises allemandes qui devraient financer, sous forme de contributions annuelles, et le coût de la faillite, et le PSV.

 

Crédit :  Luffthansa - avions A340-600 D-AIHY garés à Francfort à cause de la crise du covid-19 le 23.03.2020 @photographe : Oliver Roesler

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • L’ambition nord-américaine de PMP
    27/09/22

     « PMP Strategy accélère sa croissance en Amérique du Nord avec un nouveau bureau à Toronto », vient d’annoncer le cabinet. 

  • Big Four + conseil = je t’aime, moi non plus (le retour)
    22/09/22

    Après qu’EY a annoncé son plan de scission de ses activités d’audit et de conseil, le modèle pluridisciplinaire des géants de l’audit est remis en question. Dans l’immédiat, le marché se prépare à l’arrivée d’un nouveau concurrent.

  • Au Canada, EY Parthenon met la main sur une boutique spécialiste de l’ESG
    16/09/22

    La marque de conseil en stratégie d’EY intègre AFARA, une boutique d’une quinzaine de consultants répartis entre Toronto et Calgary.

  • EY : la scission du conseil et de l’audit entre dans le vif du sujet
    15/09/22

    Quelques jours après l’officialisation à l’échelle mondiale d’un plan de scission des activités d’audit et de conseil, les quelque 350 partners français doivent à présent s’accorder sur les détails de la séparation et ses impacts sur les activités de conseil et de conseil en stratégie : ce qui ne sera pas une mince affaire.

  • Oliver Wyman : un T2 à près de 700 millions de dollars
    15/09/22

    695 millions de dollars. Tel est le niveau d’activité enregistré par Oliver Wyman dans le monde au T2 2022 a fait savoir le cabinet dans les résultats trimestriels publiés par sa maison-mère Marsh McLennan.

  • Guerre des talents : aux US, les MBB sortent le chéquier
    31/08/22

    Dans un marché des talents ultraconcurrentiel, et malgré le retournement de la conjoncture macro-économique, McKinsey, le Boston Consulting Group et Bain (MBB) mettent en œuvre de colossales augmentations de salaire aux États-Unis pour attirer les meilleurs talents.

  • Enquête : ce que 114 000 documents internes disent du « McKinsey way »
    30/08/22

    McKinsey s’était engagé à publier tous les documents internes en lien avec ses missions de conseil réalisées durant quinze ans sur les médicaments antidouleurs (opioïdes) qui ont causé 500 000 morts par overdose en vingt ans aux États-Unis. 114 921 documents internes ont été mis en ligne le 30 juin 2022. Ils dévoilent l’envers du business du scandale sanitaire.

  • La Commission européenne fait son examen de conseil
    16/08/22

    Quelques mois après que le Sénat français a dénoncé l’influence des cabinets de conseil privés sur les politiques publiques hexagonales, la Cour des comptes de l’Union européenne (ECA) a rendu un rapport pointant les dépenses galopantes de consulting de la Commission européenne – dont celles de conseil en stratégie. François-Roger Cazala, représentant français de l’ECA et rapporteur de ce document, nous en explique les enjeux.

  • Roland Berger de nouveau dans la course aux acquisitions ?
    11/08/22

    Le cabinet vient de racheter Polarixpartner, une société de conseil spécialisée dans la réduction des coûts dans l’industrie. Une première acquisition depuis trois ans.

Super Utilisateur
Monde
BCG, Patrick Staudacher, Lufthansa, aéraonautique, covid-19, travel, tourisme
2682
Boston Consulting Group
Patrick Sage
2021-10-30 22:52:08
0
Non