Une ex-McKinsey nommée au comex de Casino

 

Cécile Guillou, 38 ans, consultante chez McKinsey de 2005 à 2009, directrice générale de Franprix depuis 2018, fait partie des deux nouveaux membres du comité exécutif du groupe Casino. Composé de treize membres, les dirigeants des principales filiales du groupe et les directeurs fonctionnels, le comité exécutif assure le pilotage opérationnel du groupe sous l’autorité du PDG et président du CA, Jean-Charles Naouri. 

12 mai. 2020 à 05:00
Une ex-McKinsey nommée au comex de Casino

 

Cécile Guillou, diplômée de HEC en 2005, a débuté comme consultante chez McKinsey à la fin de ses études. Elle y restera près de quatre ans et aura plus principalement en charge des missions dans les practices retail, banques, assurances et industries. En 2009, la project manager de McKinsey rejoint Casino comme project manager de Franprix/Leader Price.

Depuis plus de dix ans maintenant, elle évolue au sein du groupe, d’abord chez Casino, chef de projet des nouveaux concepts de Géant Casino hypermarkets (2011-2012), directrice stagiaire du Géant Casino d’Argenteuil (2012), avant de rallier la filiale Franprix. Elle y sera responsable marketing et communication durant près un an, DGA entre 2013 et 2018, avant d’accéder au poste de CEO. Cécile Guillou fait partie des 100 leaders économiques de demain (le classement 2020 des anciens consultants à consulter ici).

Avec cette promotion au sein du comex de Casino, l’ancienne cheffe de projet de McKinsey contribue à la politique de féminisation des instances dirigeantes de Casino. Grâce à ces deux nouvelles nominations, elles sont aujourd’hui trois femmes membres du comex, avec Karine Lenglart, directrice des zones fusions-acquisitions et participations, nommée en même temps que Cécile Guillou, et Tina Schuler, DG de Leader Price, de Casino Supermarchés, de Géant Casino et de Casino Proximités. Trois femmes sur treize membres, soit 23 %, un taux qui reste plus faible qu’au sein du CA du groupe, 35 % (cinq femmes sur quatorze membres).

Ces deux dernières nominations au sein du comex sont également le signe d’une volonté de rééquilibrage entre les activités de l’enseigne Casino et du poids grandissant de certaines marques. Franprix est, en effet, aujourd’hui devenu le véritable laboratoire d’innovations du groupe, en adaptant les supermarchés urbains aux nouveaux modes de consommation.

 

Crédit photo : Casino

3
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaires (3)

Sara
12 mai 2020 à 19:17
Un tel palmarès et tout ce que vous trouvez à y redire c'est "L’ancienne cheffe de projet de McKinsey fait aujourd’hui partie de la politique de féminisation des instances dirigeantes de Casino."?

citer

signaler

Christophe S
12 mai 2020 à 13:30
Je trouve assez déplacé d'attribuer sa nomination à une "politique de féminisation des instances dirigeantes de Casino"...
HEC - McKinsey - CEO de Franprix : cela suffit à justifier son accès au Comex, non ?

citer

signaler

Consultor1205
12 mai 2020 à 10:32
Citation en provenance du commentaire précédent de Christophe S
Je trouve assez déplacé d'attribuer sa nomination à une "politique de féminisation des instances dirigeantes de Casino"...
HEC - McKinsey - CEO de Franprix : cela suffit à justifier son accès au Comex, non ?
La nécessité de féminisation des CA est une réalité… Le CA du Comex ne comprenait qu’une femme sur 13 membres (7,6%)… S’ils ont fait entrer deux femmes c'est entre autre pour se mettre dans les clous. Des recruteurs y sont dédiés, cf [url=/devenir-consultant/gestion-de-carriere-consultant-strategie/5968-qui-est-la-deuxieme-femme-a-prendre-la-presidence-d-un-ca-du-cac-40.html]Angeles Garcia Poveda [/url]qui a comme mission, entre autres, de s’en occuper et de proposer des femmes plutôt que des hommes au même niveau de hautes qualifications, compétences...

citer

signaler

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

distribution

  • Une Bainie trouve chaussure à son pied
    16/05/22

    Dans la tendance des marques plus éthiques, c’est au tour d’une ancienne consultante de Bain, Camille Cour, 35 ans, de se lancer dans l’entrepreneuriat responsable. Alors senior manager de Bain & Company Londres, spécialisée retail, la consultante quitte le cabinet début 2021 pour créer sa marque de chaussures pour femmes, Socque.

  • Smart data, de Cylad à l'entrepreneuriat
    14/04/22

    Alberto Buron, associé de Cylad jusqu’à peu, qui partageait avec Paul Archer la tête de la practice smart data du bureau parisien, a quitté le cabinet après quelque neuf années dans ce cabinet orienté opérations et réduction des coûts.

  • BCG attaque son client GameStop pour 30 millions de dollars d’impayés
    01/04/22

    Le 22 mars, le cabinet de conseil a déposé une plainte devant le tribunal fédéral du Delaware pour des honoraires non payés par son client, le distributeur américain de jeux vidéo GameStop, qu’il conseille depuis 2019 dans le cadre de son rétablissement, alors qu’il rencontrait des difficultés. Montant de la facture : 30 millions de dollars.

  • New York : une pointure française rejoint McKinsey 
    07/01/22

    Elle s’appelle Joëlle Grunberg, est diplômée de l’ESSEC (1993) et vient d’intégrer l’équipe global retail and consumer goods practice de McKinsey à New York.

  • La nouvelle stratégie de Cdiscount face à l’intouchable Amazon
    08/12/21

    C’est l’un des grands vainqueurs des confinements à répétition : l’e-commerce. En France, dans le sillage d’Amazon, Cdiscount – dont la stratégie est emmenée depuis peu par un ancien consultant – a vu un certain nombre de ses indicateurs s’envoler. 

  • Intermarché et Netto se dotent d’une direction de la transformation
    25/11/21

    Lise Djaad, 37 ans, encore tout récemment consultante en stratégie, entre autres chez Oliver Wyman et chez L.E.K. Consulting, vient de rejoindre Intermarché et Netto – les deux marques alimentaires du groupe Les Mousquetaires –, en qualité de directrice de la transformation commerciale, une direction nouvellement créée.

  • Cdiscount : Jérémy Borot arrive à la stratégie
    25/10/21

     

    L’ex-associate partner de McKinsey Paris, Jérémy Borot, douze ans chez McK, annonce son arrivée chez Cdiscount, en tant que chef de la stratégie, du développement BtoC, de la data et de l’innovation. Avec un post pour le moins original sur LinkedIn pour attirer de nouveaux clients : « Je suis ravi de vous annoncer que j’ai rejoint aujourd’hui le comex de Cdiscount pour participer à porter des cartons... les vôtres ! Si vous avez commandé aujourd’hui sur Bordeaux, j’ai rendez-vous à 7 heures demain à la plateforme logistique pour partir vous livrer en personne ! Je dois aussi passer une journée à faire des cartons dans l’impressionnant centre logistique à Cestas et une autre au centre d’appels. Avec un peu de chance, je préparerai votre commande et vous répondrai au téléphone ! »

     

  • Seconde main : les consultants multiplient les start-up
    07/10/21

    Fabien Huché-Deniset, 28 ans, consultant chez Bain & Company jusqu’au printemps dernier, lance sa marque dédiée à ce mode de consommation récent, parad, premier e-shop de mode de seconde main B2C et multimarques.

  • Ils font le pari de la mode seconde main
    10/09/21

    Paul Charon, 29 ans, un ancien Bainie, et Marine Daul, 30 ans, ex-McKinsey, tous deux issus de la promo 2014 de Centrale Paris , ont lancé en début d’été OMAJ, un dépôt-vente en ligne de vêtements d’occasion.

distribution
Cécile Guillou, McKinsey, Jean-Charles Naouri, Karine Lenglart, Tina Schuller
2667
McKinsey
Jean Guillou
2022-04-26 13:14:40
3
Non