Un ex-principal d’A.T. Kearney prend la tête de la transformation à OUI.sncf

Mi-octobre, Alexandre Viros, directeur général de OUI.sncf et ancien du Boston Consulting Group (de 2004 à 2008 jusqu'au grade de consultant), annonçait le lancement au printemps 2019 d’un assistant personnel de mobilité.

 

03 Déc. 2018 à 11:44
Un ex-principal d’A.T. Kearney prend la tête de la transformation à OUI.sncf

Il regroupera le site conventionnel Oui.sncf, l’application SNCF et les équipes de la filiale technologique de la SNCF (e-voyageurs Technologie). Il permettra la notification en temps réel des informations de transport, la proposition de la meilleure combinaison d’itinéraires, l’accès à tous les moyens de transport partagé et un système de paiement unique. Dans ce contexte, Alexandre Viros a annoncé le 23 novembre recruter à ses côtés Arnaud Coiffard, 31 ans, qui était principal d’A.T. Kearney. Arnaud Coiffard prend des fonctions de directeur de la transformation au sein du comité de direction dirigé par Alexandre Viros. Diplômé de Sciences Po en finance et stratégie, Arnaud Coiffard s’occupait chez A.T. Kearney des secteurs transport, tourisme, transformation et fusions et acquisitions auprès des ETI, des acteurs du capital-investissement et des grands groupes dont des entités du groupe SNCF. Il enseigne la stratégie corporate à Sciences Po depuis 2015.

 

Crédit photo : SNCF.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

transports - tourisme

  • Enquête – Air France, l’autre bastion du BCG

    Renault, Sanofi… le Boston Consulting Group est le cabinet de conseil en stratégie référent de plusieurs grandes entreprises françaises. Chez Air France, la décision récente de Ben Smith, le directeur général d’Air France-KLM, de travailler à la nouvelle stratégie du groupe avec le BCG témoigne d’une prépondérance vieille de 20 ans.

  • Redécollage d’Air France-KLM : le BCG en copilote

    La compagnie aérienne prépare un nouveau plan stratégique baptisé « New Horizon » sur lequel a travaillé le Boston Consulting Group. Pas encore dévoilé officiellement, des bribes sont sorties dans la presse, laissant entrevoir qu’après deux années compliquées par la pandémie, Air France-KLM était prêt à rebondir.

  • Le Grand Paris Express fait l’impasse sur McKinsey

    McKinsey, en trio avec EY et Eurogroup Consulting, avait été choisi le 14 juillet 2020 par la Société du Grand Paris, qui est le maître d'ouvrage du projet du Grand Paris Express (GPE), pour l'accompagner « dans les domaines de gestion et de management de l'ensemble des activités du GPE »

  • Supply chain : les leviers pour répondre aux pénuries

    S’il est un sujet que la pandémie a particulièrement mis en exergue, c’est bien la rupture des chaînes d’approvisionnement. Certains experts pointent du doigt son modèle pilote, le lean, qui aurait montré à cette occasion des limites insoupçonnées.

  • Loisirs : face à Airbnb & co, l’État avance ses pions

    En juin dernier, le président Macron annonçait un vaste plan de reconquête du secteur du tourisme, qui a subi le tsunami covidien.

    L’un de ses piliers, Alentour, une plateforme touristique de proximité, officiellement lancée il y a quelques jours. À la manœuvre pour sa préfiguration et sa mise en place, le cabinet PMP>, sur le dossier depuis le printemps, à la demande de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Une mission à la fois classique pour ce cabinet pour qui ce secteur représente une part significative de son activité, et à la fois unique, dans un contexte économique et politique hors-norme.

  • PMP aide à fibrer le Tunnel sous la Manche

    Une mission unique en son genre pour le cabinet Performance Management Partner.

  • Le Puy du Fou choisit un DG formé chez McKinsey

    Olivier Strebelle, ancien « Mac » (de 2004 à 2014), passe de l’univers de l’impression 3D à celui du spectacle et de la reconstitution historique en étant nommé DG du Puy du Fou. Créé en 1989 par l’homme politique vendéen Philippe de Villiers, le Puy du Fou, présidé depuis 2004 par l’un de ses fils, Nicolas, est aujourd’hui le deuxième plus grand parc d’attractions français avec 2,3 millions de visiteurs par an (hors crise covid-19), après Disneyland Paris, première destination touristique d’Europe (9,8 millions de visiteurs par an).

  • Pour leur présidence, les Belambra Clubs piochent à nouveau chez Roland Berger

    L’expert en tourisme et loisirs, Alexis Gardy, a quitté Roland Berger après vingt ans de conseil en stratégie pour rejoindre Belambra Clubs en tant que président.

  • Alix Boulnois promue au Comex d’Accor

     

    Engagement manager de McKinsey & Company jusqu’en 2012, Alix Boulnois, entrée chez Accor début 2020 comme SVP du digital, des produits et de l’innovation, vient d’être nommée chief digital factory officer du groupe hôtelier en charge du digital, de l’innovation, de l’ingénierie et de son déploiement.

transports - tourisme
Arnaud coiffard, Alexandre Viros, sncf, après conseil, secteur public
2179
2022-04-12 07:38:36
0
Non