Kearney et Ipsos, nouveaux partenaires pour scruter les consommateurs

 

Le groupe Kearney l’a annoncé via un communiqué de presse (ici) : un partenariat vient de se nouer avec l’institut de sondage français, 3e groupe mondial des études par enquêtes derrière Nielsen et Kantar, et le cabinet mondial en stratégie qui compte plus de soixante bureaux aux quatre coins du globe.

 

17 Nov. 2020 à 05:11
Kearney et Ipsos, nouveaux partenaires pour scruter les consommateurs

 

Une idée née de la rencontre lors d’un sommet de Davos entre Didier Truchot, fondateur-CEO d’Ipsos, et Greg Portell, responsable monde de la practice retail et consumer goods. « Cette collaboration a trois objectifs essentiels pour nous : travailler sur les données d’Ipsos afin de les exploiter différemment, assurer dans les projets une intégration optimale de ces aspects consommation et de ce capital intellectuel dans nos méthodologies, et, enfin, codévelopper des méthodologies nouvelles en partageant nos expériences. Ce troisième point est le plus avancé. Un projet est déjà en cours en termes de partage d’expérience et nous aurons prochainement des publications conjointes », confirme à Consultor Flavie Nguyen, partner retail et consumer goods au bureau de Paris de Kearney

L’institut Ipsos partagera, entre autres, ses données sur les marchés des consommateurs en temps réel avec les équipes du Kearney Consumer Institute créé il y a plus d’un an, qui se concentre sur les expériences conso pour analyser, comprendre, répondre, et anticiper les nouveaux besoins. Cet accord prévoit également la création d'une équipe commune, Insights Transformation, « chargée d’analyser ce qui motive et inspire les consommateurs dans un contexte d'instabilité croissante et d’évolution rapide des comportements ». Selon la partner du bureau parisien, ce partage d’expertises se concrétisera également à des niveaux régionaux avec les équipes de recherches (knowledge) dédiées de Kearney, à l’instar de celle de Paris. « Notre force est d’avoir accès à des connaissances et à des études sur l’ensemble du globe, car nous sommes un cabinet global qui traite des projets globaux », appuie-t-elle. « C’est une belle illustration de notre philosophie de conseil en stratégie qu’est le win, win, win, pour nos partenaires, notre cabinet et nos clients. Et pour traiter tout ce capital intellectuel, il n’y a rien de mieux que l’intelligence collaborative », ajoute Nicolas Bienvenu, directeur de la communication du bureau parisien.

Pour l’institut de sondage Ipsos, créé en 1975, qui s’est développé sur le marché européen puis à l’international depuis les années 1990, présent aujourd’hui dans 90 pays avec près de 17 000 collaborateurs dans le monde (1,7 milliard d’euros de CA), ce partenariat est un moyen de se renouveler. « Il y a eu une réelle érosion du business model des consumer studies depuis quelques années. Et l’institut de sondage a certainement à cœur de souligner ainsi combien ses études vont au-delà des données chiffrées brutes en permettant d’éclairer la prise de décision », pointe Flavie Nguyen.

 

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Bain rattrapé par le bourbier sud-africain
    17/01/22

    En 2018, Bain avait cherché par tous les moyens à faire taire la vive polémique concernant une mission de conseil de deux ans et de neuf millions d’euros que le cabinet avait obtenue en 2015 pour la South African Revenue Service (SARS), l’agence de perception des revenus de l’État sud-africain. 

  • République tchèque : le passage éclair du nouveau MAE chez McKinsey
    14/01/22

    La nouvelle coalition gouvernementale formée le 17 décembre 2021 en République tchèque a fait entrer trois membres du Parti pirate au gouvernement. Une première pour un pays de l’Union européenne.

  • Climat : le BCG joue la carte de la séquestration de ses émissions
    09/01/22

    Objectif net-zero d’ici 2030. C’est ce qu’espère atteindre le Boston Consulting Group (BCG) en s’associant à Climeworks dans le cadre d’un partenariat d’une durée de dix ans. Cette start-up suisse a mis au point une technologie capable de capter le CO2 dans l’air ambiant et l’enfouir dans le sol, le faisant ainsi disparaître de l’atmosphère.

  • En Belgique, le Waterloo d’un partner de McKinsey atterrit en justice
    05/01/22

    En 2020, le cabinet a remboursé sept millions d’euros d’honoraires à une entreprise publique qu’il conseillait depuis quinze ans. Le partner incriminé, qui avait dû quitter ses fonctions de consultant, est désormais inculpé par la justice.

  • Bridgespan, le cabinet des milliardaires en quête de philanthropie
    04/01/22

    Aujourd’hui, certaines fortunes choisissent de demander conseil à un tiers pour distribuer leurs dons à différentes causes. Et pour se faire, le cabinet à but non lucratif Bridgespan, fondé par des anciens de Bain, est devenu LA référence.

  • Covid-19 : aux États-Unis, le bilan mitigé de l’aide des consultants
    21/12/21

    Depuis le début de la pandémie, au moins 25 États, ainsi que des villes et des agences fédérales américaines se sont appuyés sur des cabinets de conseil pour soutenir un système de santé débordé.

  • Kearney met la main sur un spécialiste nordique des achats
    12/12/21

    Kearney a annoncé mettre la main sur Prokura, un cabinet de conseil spécialisé dans les achats. 

  • UK : douche écossaise pour les consultants de Monitor Deloitte
    29/11/21

    Dans un email écrit en juillet 2021 et révélé par le site efinancial, Alexander Curry, associé de Monitor Deloitte en Grande-Bretagne, met particulièrement la pression sur les jeunes recrues du cabinet.  

  • US : la SEC met à l’amende le fonds interne de McKinsey
    23/11/21

    Le McKinsey Investment Office, le fonds d’investissement interne à McKinsey, dont l’existence avait été révélée dans les colonnes du Financial Times en 2016, vient d’être mis à l’amende par le gendarme de la bourse américain. Ce dernier juge que le cabinet de conseil n’a pas mis en place des mesures de contrôle appropriées pour prévenir tout usage inapproprié par les partners du cabinet du fait d’informations non publiques auxquelles ils auraient accès dans le cadre de leurs fonctions de conseil. McKinsey est mis en demeure de mettre un terme à ces pratiques et doit s’acquitter d’une amende de 18 millions de dollars.

Super Utilisateur
Monde
Kearney, Didier Truchot, Greg Portell, Flavie NGuyen, Nicolas Bienvenu, ipsos, institut de sondage
2861
Kearney
Flavie Nguyen
2021-11-02 15:24:03
0
Non