Un essor numérique en trompe-l’œil ? L'analyse de Vertone sur B Smart

 

Des associés de conseil en stratégie sélectionnés par Consultor interviennent en tant que témoins dans Smart Tech. L’émission quotidienne dédiée à l’innovation est diffusée sur B Smart, la nouvelle chaîne télé d’information économique. L'émission est conçue et présentée par Delphine Sabattier, journaliste indépendante pour Consultor.fr. Sébastien Mahieux-Bibé, associé services financiers chez Vertone, en était l’invité mardi 16 juin.

 

23 Jui. 2020 à 12:06
Un essor numérique en trompe-l’œil ? L'analyse de Vertone sur B Smart

 

Les chiffres sont implacables. Durant le confinement, 9,8 % des achats de produits alimentaires et de grande consommation ont été réalisés en ligne, contre 5,7 % en 2019, comme le montrent les chiffres de Nielsen. Chez Picard, par exemple, la demande a bondi de 80 % sur Internet. Globalement, 2,5 millions de foyers se sont approvisionnés en ligne pour la première fois et auraient l’intention de continuer.

Même constat pour les téléchargements d’applications de visioconférence : ils ont littéralement fait « boum » pendant le confinement.

« Chez mes clients assureurs ou banquiers, avec lesquels je travaille tous les jours, j’observe que nous leur avons fait faire un saut quantique. Avec des outils tels que Zoom ou Miro, des ateliers pour faire avancer leur projet pendant le confinement. Ils sont passés au digital beaucoup plus vite que ce qu’ils auraient fait avant », appuie Sébastien Mahieux-Bibé.

Des accélérations rapides du recours à Internet certes, mais prudence ! C’est ce que défendent en plateau Godefroy de Bentzmann, le CEO de Devoteam et président de Syntec Numérique, l’organisation représentative des entreprises de services du numérique, des éditeurs de logiciels et des sociétés de conseil en technologies, et Benoist Grossmann, managing partner du fonds de private equity Idinvest et coprésident de France Digitale, qui représente 1 000 start-up européennes. « L’activité a reculé de 20 %. C’est beaucoup. Ce sont 500 000 salariés impactés par ce ralentissement », avertit par exemple Godefroy de Bentzmann.

Ce ralentissement pose deux questions au moins : le dynamisme du capital-investissement dans les mois à venir (relire notre article sur le private equity dans la crise) et la collaboration entre grands groupes et start-up.

« Est-ce que les investisseurs ont fermé le robinet ? Il n’y a pas de réponse évidente, a déclaré Sébastien Mahieux-Bibé. Certaines industries vont vraiment devoir investir dans le digital. Le président des Galeries Lafayette explique que le moment est venu de faire évoluer le modèle, car les Galeries ne peuvent plus aller chercher des clients étrangers. »

Quant aux collaborations entre grands groupes et start-up, fini l’affichage, selon l’associé de Vertone : « Il y a quelques mois, la plupart des grands acteurs économiques avec lesquels je travaille devaient collaborer avec des écosystèmes de start-up pour démontrer leur modernité, leur dynamisme, leur capacité à se transformer. J’ai l’impression que cet âge de la communication s’achève. Désormais, il me semble que les grands groupes vont se concentrer sur quelques start-up dont ils attendront beaucoup plus rapidement des retours sur investissement, des hausses de chiffre d’affaires et des modifications de leur business model. »

 

Crédit photo : Sébastien Mahieux-Bibé

 

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

Monde

  • Bain rattrapé par le bourbier sud-africain
    17/01/22

    En 2018, Bain avait cherché par tous les moyens à faire taire la vive polémique concernant une mission de conseil de deux ans et de neuf millions d’euros que le cabinet avait obtenue en 2015 pour la South African Revenue Service (SARS), l’agence de perception des revenus de l’État sud-africain. 

  • République tchèque : le passage éclair du nouveau MAE chez McKinsey
    14/01/22

    La nouvelle coalition gouvernementale formée le 17 décembre 2021 en République tchèque a fait entrer trois membres du Parti pirate au gouvernement. Une première pour un pays de l’Union européenne.

  • Climat : le BCG joue la carte de la séquestration de ses émissions
    09/01/22

    Objectif net-zero d’ici 2030. C’est ce qu’espère atteindre le Boston Consulting Group (BCG) en s’associant à Climeworks dans le cadre d’un partenariat d’une durée de dix ans. Cette start-up suisse a mis au point une technologie capable de capter le CO2 dans l’air ambiant et l’enfouir dans le sol, le faisant ainsi disparaître de l’atmosphère.

  • En Belgique, le Waterloo d’un partner de McKinsey atterrit en justice
    05/01/22

    En 2020, le cabinet a remboursé sept millions d’euros d’honoraires à une entreprise publique qu’il conseillait depuis quinze ans. Le partner incriminé, qui avait dû quitter ses fonctions de consultant, est désormais inculpé par la justice.

  • Bridgespan, le cabinet des milliardaires en quête de philanthropie
    04/01/22

    Aujourd’hui, certaines fortunes choisissent de demander conseil à un tiers pour distribuer leurs dons à différentes causes. Et pour se faire, le cabinet à but non lucratif Bridgespan, fondé par des anciens de Bain, est devenu LA référence.

  • Covid-19 : aux États-Unis, le bilan mitigé de l’aide des consultants
    21/12/21

    Depuis le début de la pandémie, au moins 25 États, ainsi que des villes et des agences fédérales américaines se sont appuyés sur des cabinets de conseil pour soutenir un système de santé débordé.

  • Kearney met la main sur un spécialiste nordique des achats
    12/12/21

    Kearney a annoncé mettre la main sur Prokura, un cabinet de conseil spécialisé dans les achats. 

  • UK : douche écossaise pour les consultants de Monitor Deloitte
    29/11/21

    Dans un email écrit en juillet 2021 et révélé par le site efinancial, Alexander Curry, associé de Monitor Deloitte en Grande-Bretagne, met particulièrement la pression sur les jeunes recrues du cabinet.  

  • US : la SEC met à l’amende le fonds interne de McKinsey
    23/11/21

    Le McKinsey Investment Office, le fonds d’investissement interne à McKinsey, dont l’existence avait été révélée dans les colonnes du Financial Times en 2016, vient d’être mis à l’amende par le gendarme de la bourse américain. Ce dernier juge que le cabinet de conseil n’a pas mis en place des mesures de contrôle appropriées pour prévenir tout usage inapproprié par les partners du cabinet du fait d’informations non publiques auxquelles ils auraient accès dans le cadre de leurs fonctions de conseil. McKinsey est mis en demeure de mettre un terme à ces pratiques et doit s’acquitter d’une amende de 18 millions de dollars.

Super Utilisateur
Monde
Delphine Sabattier, Sébastien Mahieux-Bibé, Vertone, Godefroy de Bentzmann, Benoist Grossmann, smart tech, bsmart
2718
Vertone
Sébastien Mahieux-Bibé
2021-10-16 21:18:55
0
Non