Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Guillaume-Teboul-et-Xavier-LandreauL’accès au rang d’associé fait vibrer ce secteur. C’est la consécration derrière laquelle courent ceux qui passent les années, résistent à la charge de travail, acceptent de renoncer à leur vie privée… Alors comment y sont-elles et sont-ils arrivé(e)s et comment se sentent-ils quand ils touchent au but et sont élu(e)s ? Leur vie professionnelle est-elle chamboulée du tout au tout ? Quelle sera la prochaine étape ? Nous avons posé toutes ces questions à plusieurs des associé(e)s parisiens récemment élu(e)s dont nous publierons les portraits dans le cadre d’une série ces prochaines semaines.

Épisode un : Xavier Landreau et Guillaume Teboul (Exton) élus en juillet 2018. Ils partagent le même bureau, sont tous deux spécialistes du retail banking et ont, à quelques années d’intervalle, suivi un parcours académique et professionnel identiques : à Science Po Paris et à l’ESCP Europe, puis au sein du cabinet de conseil Orga Consultants.

Un tandem avec ses différences. Pour commencer dans leur parcours. Côté Guillaume Teboul, le conseil était un choix arrêté dès le début de carrière. Ce sera d’abord le luxe chez Brand Behaviour Assets (BBA), cabinet de conseil en stratégie en identité de marque.

Tandis que Xavier Landreau se voyait ailleurs. « Moi, je n’étais pas du tout programmé pour être consultant, reconnaît Xavier Landreau. Ma vocation initiale, c’était les affaires publiques et la politique. ». L’ENA, il aurait bien voulu. Ce sera finalement l’ESCP. Il compte alors parmi les premiers apprentis de l’école. En parallèle des cours, il opte pour la banque au Crédit Lyonnais Asset Management, la banque d’investissement du lyonnais plus tard absorbé par le Crédit agricole lors de la fusion de 2004.

Le tournant du 11 septembre

Et poursuit le filon financier une fois diplômé : il signe, en juillet 2001, un contrat chez PwC à Paris. « mais trois jours après le 11 septembre 2001, j’ai reçu un appel me disant que mon recrutement était annulé ». Après quelques mois de recherche, il rejoint Orga Consultants cabinet de conseil en management qui compte alors environ 200 consultants. Là où atterrit aussi Guillaume Teboul quelques années après en 2006…

Juste au moment où le DG d’Orga Consultants, Philippe Derambure, et plusieurs autres, Bertrand Lauzeral, Xavier Guizien et Marc Marchais, claquent la porte. Pas une expérience des plus agréables pour Xavier Landreau qui dit avoir eu l’impression « que la terre se dérobait sous [ses] pieds ». Alors qu’il est « sur une grosse mission de fusion bancaire », il a « un accident de santé », sur lequel il reste discret. Cela précipitera son départ. Direction Kea où il doit développer les services financiers. Alors que Guillaume Teboul y poursuit sa carrière jusqu’au grade de manager.

Retrouvailles chez Exton

En 2009, les deux comparses se retrouvent chez Exton et assoient leur spécialité dans la banque de détails, dans un cabinet qui a fait du conseil dans les services financiers son cœur de métier. Un secteur « à la croisée d’autres secteurs » et qui offre « une grande diversité de problématiques », se réjouit Guillaume Teboul.

« Dans mon parcours, j’ai fait de la monétique, des joint-ventures – entre la Société Générale et la Banque Postale –, des réorganisations de réseaux, des fusions d’établissements, des plans strat’, des business plans, des sujets de gestion de risque… », énumère-t-il.

Même constat pour Xavier Landreau : « Dans la banque de détail, vous avez l’assurance de faire une grande diversité de missions ». La fusion de banques est l’une des marques de fabrique d’Exton qui assure en avoir mené une douzaine depuis ses débuts.

Xavier Landreau a aussi travaillé sur des « missions d’organisation de siège et de réseaux pour les Banques populaires et les Caisses d’épargne, et des projets de transformation importants pour la Banque Postale ». 

Le passage partner, avec la boule au ventre

À l’évidence, les deux quarantenaires ont de l’intérêt pour leurs missions, qui n’ont d’ailleurs jamais été identiques puisque chez Exton ils n’ont pas eu l'occasion de travailler simultanément pour un même client.

Un appétit récompensé le 1er juillet 2018 : c’est à cette date que Guillaume Teboul et Xavier Landreau ont intégré le partnership. Dix-sept associés eux y compris. Un pas franchi non sans une certaine appréhension.

« Comme j’ai toujours eu beaucoup de respect pour les associés fondateurs, la marche m’a paru très haute, reconnaît-il. J’avais le sentiment de commencer tout juste à bien tenir mon grade de directeur », dit Xavier Landreau.

Partner : un bureau plus grand mais pas que

Concrètement, que change la cooptation ? « Le bureau ! s’amusent les deux jeunes associés en chœur, sur le ton de la plaisanterie. On partage toujours un bureau, mais il est plus grand ! ». En réalité, le marqueur le plus emblématique de ce changement de statut reste, pour tous deux, « une plus grande autonomie » dans la façon d’exercer le métier.

Et des comptes clients à développer pour chacun : BPCE pour Guillaume Teboul, la Banque Postale pour Xavier Landreau. Il y aussi le coût d’entrée au capital. « C’est quand même significatif mais progressif : l’entrée dans le capital est conditionnée à l’atteinte de résultats individuels, qui vous donne droit à des tickets pour investir, et vous pouvez ainsi progresser dans le capital du cabinet chaque année », détaille Guillaume Teboul.

Vient également la question de la charge de travail. Elle reste lourde à les entendre, et toutes les semaines y passent à une cadence soutenue. Mais la vie privée compte beaucoup et les deux jeunes associés tiennent à conserver leur week-end : lecture et sorties parisiennes pour Guillaume Teboul, plantation d’arbres et entretien de sa maison de campagne pour Xavier Landreau. Une résidence secondaire que ce dernier gère en bon consultant, « en mode projet ». Une déformation professionnelle, sans doute.

Par Miren Lartigue pour Consultor.fr

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.