Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

C’est une information d’Africa Intelligence (voir l’article). Yasser Mohammed Sbihi, consultant au bureau de Casablanca du Boston Consulting Group (le BCG Maroc compte 80 consultants, une équipe BCG Gamma et BCG Platinion), a été appelé par Aziz Akhannouch, le ministre de l’Agriculture marocain depuis 2007, riche homme d’affaires (sa fortune personnelle est estimée à 1,9 Md$ dans le classement Forbes 2019), et président du parti politique Rassemblement national des indépendants qui ambitionne de prendre la tête du gouvernement aux prochaines élections législatives de septembre 2021.

Consultant au BCG depuis janvier 2019, Yasser Mohammed Sbihi devient ainsi à 28 ans conseiller du ministre au sein de ce vaste ministère marocain de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et Forêts.

« En 2008, le ministre a lancé le plan décennal Maroc Vert pour la modernisation de l’agriculture. Ce Plan peut se targuer de plusieurs réalisation et succès, notamment : l'augmentation des revenus des agriculteurs et des travailleurs agricoles, la modernisation du secteur et la création de véritables écosystèmes avec une augmentation importante du nombre de jours travaillés, la promotion du Made in Maroc et des produits du terroir, l'amélioration de la qualité des produits et le renforcement de la sécurité sanitaire et alimentaire, l'amélioration de la gestion de l'eau et des ressources naturelles et enfin l'inclusion des territoires.
Aujourd’hui, une nouvelle stratégie agricole est annoncée à horizon 2030 composée de deux grands fondements, le premier donnant la priorité à l'élément humain et le second à la pérennité du développement agricole. », confirme à Consultor l’ex-consultant marocain Yasser Mohammed Sbihi, entré au BCG Maroc une fois diplômé de l’ESSEC (promo 2018).

Le senior associate du BCG a travaillé sur plusieurs missions pour le secteur public, entre autres au Maroc. « Une appétence pour ce sujet et pour contribuer à la transformation de mon pays » qui l’ont décidé à passer du statut de consultant à conseiller du ministre de l’Agriculture.

Le BCG est bien connu de l’État marocain, tout particulièrement du ministère de l’Agriculture. Le BCG avait été missionné pour la révision de la feuille de route touristique Vision 2020, un contrat qui avait d’ailleurs poussé en 2019 le cabinet à mettre en demeure le ministère du Tourisme pour non-règlement des honoraires (relire ici). En 2019, le BCG avait également rédigé le plan Maroc vert 2.0 d’Aziz Akhannouch, visant, entre autres, à rééquilibrer la stratégie agricole en faveur des petits exploitants.

L’agriculture est un secteur clé du pays, puisqu’il représente 14 % de son PIB et constitue le premier pourvoyeur d’emplois (40 % de la population active), et une reprise économique qui doit être portée par ce secteur en 2021.

afker moaiz wBgbEQBhONQ unsplash

 

Crédit photo : msouane, Morocco September 23, 2020 afker moaiz Unsplash.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.