PMP aide une biotech à démarcher les mutuelles

Le cabinet PMP – avant tout orienté telcos, mobilités, énergie, institutions financières – est récemment intervenu pour un acteur de la santé : Predilife, entreprise tech de la médecine prédictive (cotée depuis 2018 sur Euronext), créée en 2004 par Stéphane Ragusa, mathématicien et biologiste moléculaire.

Consultor.fr
29 Avr. 2022 à 07:00
PMP aide une biotech à démarcher les mutuelles
Predilife

Sur une période de trois mois, deux consultants, Olivier Milcamps, senior manager PMP et Solène Balsollier, consultante, ont accompagné l’équipe en charge de MammoRisk, nouvel outil d’évaluation du risque de cancer du sein, dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur stratégie partenariale avec les organismes complémentaires d’assurance maladie.

Une innovation – développée en France avec l’Hôpital Gustave Roussy, premier centre de lutte contre le cancer en Europe, et l’Institut Curie – déjà sur le marché, alliant des techniques médicales éprouvées à de l’IA et de la big data pour permettre aux femmes dès 40 ans d’évaluer leur risque de cancer du sein et ainsi de bénéficier d’un plan de dépistage personnalisé, adapté à leur niveau de risque. « C’est un dispositif très solide de détection, scientifiquement démontré, pour lequel un travail de recherche de dix ans a eu lieu, à partir de bases de données de plus de 1,3 million de femmes aux États-Unis et en France. Dans l’attente de sa prise en charge par le régime obligatoire, les équipes sont aujourd’hui confrontées à une problématique de croissance et de financement de l’activité (d’autres tests pour d’autres pathologies sont en effet en cours de développement). C’est pourquoi nous les avons donc accompagnées dans la construction de la stratégie partenariale avec ces organismes complémentaires d'assurance maladie, du modèle économique au discours », explicite à Consultor Olivier Milcamps. Depuis deux ans chez PMP, ce senior manager au sein de la BU institutions financières (assurance, banque et services financiers) et santé, connait bien ces acteurs de la complémentaire santé (plus de 400 en France aujourd’hui) ; il a passé plus de onze ans chez Covéa, où il a été successivement responsable assurance santé France puis responsable de l’innovation de la branche assurances de personnes.

Pour PMP, cette mission, à la croisée des chemins de la santé et de l’assurance, a du sens. Et ce, dans un secteur dans lequel le cabinet souhaite prendre sa part. Le cancer du sein est le premier cancer chez les femmes, avec 59 000 nouveaux cas par an en France, dont 20 % des cas chez les moins de 50 ans, et 12 000 décès par an. « Il est un sujet majeur de santé publique, car les taux de guérison s’élèvent à 90 % lorsque le dépistage est précoce. Cette solution, au cœur de la médecine prédictive, permet de mieux prévenir ces cancers », souligne Olivier Milcamps.

0
tuyau

Un tuyau intéressant à partager ?

Vous avez une information dont le monde devrait entendre parler ? Une rumeur de fusion en cours ? Nous voulons savoir !

écrivez en direct à la rédaction !

commentaire (0)

Soyez le premier à réagir à cette information

1024 caractère(s) restant(s).

signaler le commentaire

1024 caractère(s) restant(s).

pharmacie - santé

pharmacie - santé
santé, mission, PMP, predilife, cancer, Solène Balsollier, Olivier Milcamps, biotech
10592
PMP Strategy
2022-04-28 08:41:16
0
Non