Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Kevin Sneader, qui n’avait pas été réélu en 2021 pour un second mandat aux fonctions de global managing partner de McKinsey (relire notre article), auxquelles il avait accédé en 2018, rejoint Goldman Sachs.

Il prendra en novembre 2021 les fonctions de coprésident de l’Asie-Pacifique et sera basé à Hong Kong. Où Kevin Sneader était rattaché avant d’être élu en 2018 global managing partner de la firme. Il y avait notamment fortement contribué à développer les activités de McKinsey en Chine. En Asie, il aura fort à faire pour rétablir la crédibilité de la banque après que sa réputation y a été sévèrement mise à l’épreuve pour son rôle dans une levée de fonds de 6,5 milliards de dollars menée pour l’ex-fonds souverain malaisien 1MBD, dont une bonne partie a ensuite été détournée. L’opération avait généré 600 millions de dollars de commissions pour le groupe new-yorkais qui a accepté de régler des amendes en Malaisie et aux États-Unis pour un montant total de l’ordre de 5 milliards de dollars. Sa non-réélection à la tête de McKinsey par le collège des senior partners avait été vue comme un rare signe de défiance. Il s’agissait d’une première depuis 1976 – traditionnellement le partner élu à ces fonctions exécutives globales y assure a minima deux mandats. En cause, sa gestion de plusieurs crises, notamment l’implication du cabinet auprès des fabricants d’opioïdes aux États-Unis (relire notre article) ou l’obtention de contrats sud-africains via des intermédiaires soupçonnés de corruption (relire notre article). C’est Bob Sternfels qui lui a succédé à la tête de McKinsey le 1er juillet (relire notre article).

21 09 2021 Kevin Sneader

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.