Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

L’Institut national de la propriété industrielle, l’INPI, vient de rendre sa décision (la lire ici : https://www.doctrine.fr/d/INPI/2020/INPIO20194859) sur l’opposition qu’avait déposée en novembre dernier le cabinet Roland Berger sur un dépôt de marque, au nom de Roland Bellan.

Le cabinet de droit allemand (Roland Berger Holding GMBH) s’était, en effet, opposé à l’enregistrement de la marque « sur la base de l’enregistrement international n° 757427 du 7 mars 2001, portant le signe verbal Roland Berger » peut-on lire dans la décision écrite de l’INPI.

Le cabinet avait ainsi attaqué sur le risque de confusion possible verbale entre les deux dénominations de marque, mêmes prénoms, noms composés de six lettres, dont les deux premières sont identiques.

Une ligne rejetée par l’INPI qui juge qu’il n’existe pas de confusion possible avec la marque Roland Berger tant sur la comparaison des services que sur celle des signes verbaux.

Et l’INPI d’étayer, non sans drôlerie, que « contrairement à ce qu’affirme la société opposante, rien ne permet d’affirmer que le public de référence percevra la dénomination BELLAN du signe contesté comme une expression faisant référence au participe présent “bêlant” renvoyant au registre ovin tout comme la marque antérieure, cette évocation n’étant nullement évidente ».

Les sociétés Roland Berger, cabinet de conseil en stratégie, et Roland Bellan, pub-marketing-commercial-conseil en gestion, vont ainsi bien devoir finalement cohabiter en tant que marques…

moutons vincent creton unsplash

Crédit : Moutons Vincent Creton Unsplash.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.