Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

stage etudiant dans le conseil en stratégieQuel stage privilégier pour entrer dans le conseil en stratégie ?

Seuls les meilleurs profils peuvent obtenir des entretiens dans les cabinets de conseil en stratégie.

Comment faire les bons choix dès vos périodes de stage ?

Le palmarès des meilleurs stages pour devenir consultant en stratégie

Voici les critères qui prévalent pour le recrutement de ces cabinets de conseil :

  • prestige de l'entreprise (a fortiori si elle fait partie des clients actuels ou potentiels du cabinet)
  • sélectivité du stage
  • confrontation avec des problématiques business (que ce soit proche des réalités des clients ou dans un rôle de consultant)
  • charge de travail supportée pendant le stage
  • attractivité de la zone économique (les + : Asie, BRIC, Etats-Unis ; les - : Australie, Afrique, Amérique du Sud, pays européens hors France - Allemagne - Royaume-Uni)

 

A partir de ces critères, et des retours de professionnels du secteur, voilà le palmarès que nous avons construit des stages les plus vendeurs pour les cabinets de conseil en stratégie  :

  1. Cabinet de conseil en stratégie (hors Knowledge Center)
  2. Fonds d'investissement et banques d'affaire (en M&A, LBO, Private Equity, due-diligence stratégique)
  3. Conseil interne dans un grand groupe
  4. Marketing dans une grande entreprise dont c'est le fer de lance (L'Oréal, Procter & Gamble, ...) ou Audit financier dans un big four surtout pour les ingénieurs
  5. Cabinet de conseil en management

N'hésitez pas à réagir à ce palmarès !

Nous allons maintenant vous présenter un peu plus en détail chacune de ces possibilités de stage.

Un stage dans le conseil en stratégie : la meilleure option, mais la plus difficile

Pour devenir consultant en stratégie, le meilleur stage que vous puissiez obtenir est bien sûr un stage dans le conseil en stratégie (McKinsey, BCG, Bain, Roland Berger, AT Kearney, Booz, Oliver Wyman, Monitor, Arthur D Little, OC&C, CVA, Mars, LEK, Estin…). Il vous permettra de valider votre intérêt pour le métier (très séduisant mais avec des réalités souvent difficiles) et de voir si la culture de ce cabinet "fit" bien avec vous.

Mais ceux-ci sont particulièrement ardus à décrocher : les places sont rares, et la sélectivité sera aussi forte que pour obtenir un CDI de consultant en stratégie. La seule différence dans le process de recrutement est que vous aurez à passer un tour de moins en général. Pour les écoles cibles, il existe des stages suivant des modalités particulières, avec par exemple un programme L’Oréal – McKinsey qui permet de faire successivement un stage dans chacune de ces entreprises en césure (en l’occurrence à HEC).

Pour décrocher un stage dans le conseil en stratégie sachez qu' en règle générale, ces cabinets de conseil ne prennent pas de stagiaire sur des périodes inférieures à 6 mois ou en première partie de césure, privilégiant les stagiaires en deuxième partie de césure ou en stage de fin d’études. Un premier stage parmi ceux que nous vous exposons plus bas sera apprécié. En revanche, vos chances sont infimes si vous ne venez pas d’une école cible (pour rappel : HEC, ESSEC, ESCP / Sciences Po Paris, ENS, ENA / X, ECP, Mines, Ponts, ENST, Supaéro, Supélec ; avec, à la limite, EM Lyon). Attention : si votre candidature n’est pas retenue par un cabinet, vous ne pourrez plus y postuler avant 2-3 ans, y compris pour un CDI.

Vos missions en stage seront généralement les mêmes que celles d’un analyste (ou associate consultant) qui vient d’être embauché, pour des indemnités de stage autour de 2000€. Les stages de fin d’étude sont souvent suivis d’offres d’embauche (à moins de n’avoir pas été au niveau attendu, ou en cas de conjoncture économique défavorable). C’est un peu moins vrai pour les stages de césure mais encore fréquent (un tel stage peut donner droit à n’avoir à passer qu’un tour d’entretien un an après, par exemple).

Un stage dans le conseil en management (hors stratégie)

Une expérience dans le conseil vous donnera deux atouts majeurs : premièrement, vous aurez prouvé votre réelle appétence pour le métier, ce qui facilitera vos entretiens de motivation ; deuxièmement, vous serez confrontés à un mode de travail et à des problématiques proches de ceux du conseil en stratégie.

Pour autant, les cabinets de conseil en stratégie pourront avoir tendance à considérer que du conseil hors "strat" n'a rien à voir avec ce qu'ils font (même si ce raisonnement a ses limites), ou à vous demander pourquoi vous n'avez pas postulé, ou pas été pris, dans un cabinet de conseil en stratégie en stage.

En outre, un stage dans le conseil peut revêtir des réalités très différentes. Il ne faut tout d’abord pas se tromper de secteur : évitez vraiment le conseil en SI (sauf en strat ou gouvernance SI) ou en AMOA, et privilégiez du conseil en organisation, transformation ou performance opérationnelle. En effet il faut cibler un domaine d'expertise recoupant ceux des cabinets de conseil en strat (qui ont une palette très large dépassant largement la seule stratégie pure).

Tentez également de décrocher des stages avec un maximum d’exposition client, et fuyez si l’on vous propose des stages en Knowledge Management, Data Center ou whatever-they-call-it, qui ne vous feront pas travailler sur des problématiques business et vous collerons une étiquette dont il sera difficile de se départir (i.e. pas celle d’un consultant).

Enfin, privilégiez des cabinets de conseils dont les directeurs viennent de cabinets de conseil en stratégie prestigieux, leurs exigences et méthodes de travail seront plus proches des cabinets que vous visez.

Les autres choix de stages stratégiques

Les stages en M&A (et autres Private Equity, LBO ou due-diligence stratégique dans des fonds d’investissement ou des banques d’affaire) sont très appréciés par les cabinets de conseil en stratégie, car ils valident une résistance à une charge de travail colossale, pour des problématiques high-level et des stagiaires triés sur le volet.

Les postes au sein des directions stratégiques de grandes entreprises sont également très vendeurs, même si les postes sont très rares. De manière plus générale, faire du conseil interne dans une entreprise présente le double avantage de se frotter avec les réalités du fonctionnement des entreprises et de rencontrer des problématiques similaires au conseil (chez des clients potentiels des cabinets).

Pour les ingénieurs en particulier, des stages en marketing dans des groupes prestigieux (L’Oréal, P&G, Danone…) ou dans un des big four de l’audit (pour rappel : PwC, Deloitte, Ernst & Young et KPMG ; plus Mazars en France) peuvent être utile pour certifier leur appétence pour le business et leur capacité à travailler dur. L'audit  financier permettra également de conforter une image de rigueur et de goût pour les chiffres (base de compta et appétence pour les gros fichiers Excel) et assurera l'exposition client du stagiaire amené à se confronter aux réalités du terrain.

Finalement, les meilleurs stages pour faire du conseil en stratégie ont en commun d’être les plus sélectifs, en termes d’école comme de profils, et cela n’a finalement rien d’étonnant !

 

Consultor, portail du conseil en stratégie - 23/04/2011

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.