Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

classement vault 2016La fin de l’année n’est pas seulement l’occasion des étrennes, c’est aussi le moment où les médias sortent leurs traditionnels classements.

C'est le cas de l’Américain Vault, la référence mondiale en la matière pour les cabinets de conseil.

Vault a dévoilé ce trimestre toute une panoplie de classements des cabinets de conseil (NDLR : classements sortis fin 2016, mais datés de 2017). Deux ont particulièrement retenu notre attention : ceux de la rédaction de Vault pour les États-Unis et l’Europe. Nous nous sommes naturellement attardés sur le positionnement des cabinets de conseil en stratégie, les classements de Vault visant plus large.

classement vault consulting 50 2017

Le haut du classement ne réserve que peu de surprises. Que l’on soit en Europe ou aux États-Unis, ce sont toujours les MBB qui trustent le podium. Une exception, toutefois : la place du Boston Consulting Group dans le classement européen établi par la rédaction. Depuis toujours, le BCG y est relégué aux dernières places (23e en 2016).

En 2017, il est tout simplement sorti du classement des équipes Vault en Europe, alors qu’il est deuxième aux États-Unis. Une absence que nous n'expliquons pas. D’autant que Vault semble reconnaître le travail du BCG. Lorsque l’on considère les classements practice par practice, il pointe en tête pour les questions de management, de health care et d’energy.

classement vault europe 2017

Comme en 2016, c’est Oliver Wyman qui prend la troisième place en Europe. Le New-Yorkais confirme par ailleurs sa bonne image auprès des Européens (4e). Il progresse de 0,7 point pour sa note auprès des internautes. Il profite d’ailleurs de la légère perte de vitesse de Bain (de 8,5 à 7,9) pour combler un peu le gouffre qui sépare les trois MBB du reste de ses concurrents au classement de la notoriété.

Derrière, Roland Berger, AT Kearney et OC&C confirment leur positionnement des années précédentes. À noter que les quelques remous connus par OC&C dans son organisation n’ont pas entamé la confiance qui lui est portée. Les lecteurs européens le classent à une belle quatorzième place, devant les mastodontes que sont Bearing Point ou Capgemini.

Au rayon des belles surprises du conseil en stratégie, la position de L.E.K qui s’offre la palme de la plus belle progression. Le cabinet gagne, aux yeux de la rédaction de Vault, cinq places aux USA (de la 13e à la 8e) et huit en Europe, pointant en septième position. Une très belle forme qui ne se fait pas encore ressentir dans les classements des lecteurs, où L.E.K gagne malgré tout une à deux places.

À noter également le redressement de Strategy&. Les lecteurs américains avaient très peu goûté le rachat par PwC et classé l’entité à la 18e place européenne et à la 19e place américaine en 2016. Les consultants semblent finalement avoir accepté le rapprochement, l’ex-Booz retrouvant des positionnements plus en phase avec son activité et sa taille.

Le dernier cabinet gâté par Vault et qui pourra fêter Noël avant l’heure, c’est Corporate Value Associates. Le cabinet français fait pour la première fois son apparition dans les pages de Vault et intègre le top 20 des cabinets européens de la rédaction. Une tendance qui pourrait se confirmer dans les prochaines années, la rédaction de Vault avouant suivre CVA avec un « intérêt croissant ».

Gillian Gobé pour Consultor.fr

Ajouter un Commentaire