Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Le conseil en stratégie suscite la crainte d’une partie de l’opinion publique et les noms de McKinsey, Bain ou BCG font parfois office d’épouvantails. Preuve en est, cette polémique autour d’un projet de partenariat immobilier entre l’Université Libre de Bruxelles (ULB - Belgique) et McKinsey. En octobre dernier, nous vous relations la fronde des représentants des étudiants au conseil d’administration. Depuis, la tension n’est pas retombée et c’est désormais au corps scientifique d’ajouter son grain de sable. Certains chercheurs ont écrit, vendredi 13 janvier, une lettre ouverte au conseil d’administration de l’université pour protester contre le projet. Les arguments sont assez classiques et la portée de cette protestation reste limitée. Les chercheurs signataires sont une petite quinzaine, réunis dans un collectif nommé « L’atelier des chercheurs pour une désexcellence des universités » et ne représentent aucun syndicat. Leur lettre n’a d’ailleurs été reprise que par un seul média, la chaîne de télévision régionale BX1. Cette lettre ouverte, malgré sa portée restreinte, a donné des idées à d’autres personnes plus influentes. Mercredi 18 janvier, ce sont cette fois des enseignants-chercheurs titulaires qui sont entrés dans la danse, en diffusant une tribune dans La Libre Belgique, l’un des plus importants journaux francophones du pays. Ils sont plus de soixante, issus de tous les départements de l’université, à avoir signé un appel à renoncer à un projet qui est, pour le moment, en discussion.

Depuis la révélation de l’affaire en octobre dernier, la possibilité d’un partenariat public-privé sur le campus ne cesse de diviser l’opinion publique. Il a tenu le haut du pavé médiatique de la fin 2016 en Belgique. Il a même été l’un des cinq sujets polémiques de l’année selon le site internet du journal La Libre Belgique. Il faut relativiser ce classement, le site internet de La Libre ne se distinguant pas toujours par la profondeur de ses débats. Parmi les autres sujets polémiques « retenus » par la rédaction en ligne, il y avait notamment le débat sur le port du burkini, une interrogation profonde pour savoir si le bouddhisme occidental est une préoccupation de « bobo » ou encore l’épineuse question de savoir s’il faut ou non laisser son garçon porter un tutu. Si ces sujets peuvent sembler racoleurs, ce classement a néanmoins une vertu : il nous rappelle la peur, justifiée ou non, que peut susciter le conseil en stratégie auprès de l’opinion publique.

ulb bruxelles

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.