Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

L'idée selon laquelle les anciens consultants deviennent facilement CEO de grandes entreprises est battue en brèche.

Le Financial Times dévoile une étude du cabinet de recrutement Spencer Stuart qui démonte ce préjugé. Entre 2004 et 2010, seulement 5% des nominations à la tête d'une entreprise du S&P 500 concernaient des anciens consultants. Les spécialistes de Spencer Stuart explique ce phénomène par un "biais" dû à quelques expériences malheureuses, comme celles d'Enron ou de Valeant.

Les actionnaires, lorsqu'ils doivent nommer un nouveau CEO, ont tendance à penser qu'un consultant n'est pas formé à l'opérationnel. Pourtant, selon Spencer Stuart, les anciens consultants ont de meilleurs résultats. Lorsqu'un CEO formé dans le conseil prend la tête d'une entreprise aux Etats-Unis, ses résultats financiers s'améliorent dans 71% des cas, contre 42% pour les CEO issus d'autres industries.

financial-times-2

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.