Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Classement Vault 2021L’éditeur new-yorkais de classements annuels par sondage sur les milieux du conseil, de la banque, du droit, vient de publier les éditions européennes (top 25) et étatsuniennes (top 50) de son classement annuel des cabinets de conseil en stratégie et management.

 

Pour son édition 2021, Vault a sondé 11 000 consultants aux États-Unis et au Canada et 3 000 en Europe dans 130 cabinets de conseil. Covid oblige, le sondage a cette année eu lieu en deux fois : les réponses ont été collectées de mars à mai puis d’août à septembre 2020.

Son principe est toujours le même : tous les ans, Vault demande aux consultants d’un panel d’entreprises de conseil choisies et volontaires pour participer au classement de mettre une note de 1 à 10 à leur entreprise. Ils jugent leur entreprise de conseil selon des critères tels que la culture du cabinet, le niveau de rémunération, l’équilibre vie pro/vie perso.

Vault établit à partir de ces réponses un classement général des cabinets selon une pondération de ces différents critères.

Résultat des courses : prenez les mêmes et on recommence. L’édition européenne du classement 2021 de Vault brille en effet par sa stabilité. McKinsey reste leader incontesté devant Bain, Roland Berger (qui conserve le 3e rang obtenu l’an dernier), suivi par Oliver Wyman et Kearney.

McKinsey recule aux États-Unis, le BCG toujours absent

En cela, McKinsey s’en tire mieux de ce côté-ci de l’Atlantique qu’aux États-Unis où le cabinet bascule du 1er au 3e rang. Une évolution dont on discutait beaucoup sur le forum Reddit : certains y voyaient l’un des possibles impacts de l’implication du cabinet dans le scandale sanitaire des opioïdes (relire notre article).

Aux États-Unis encore, le recul de McKinsey profite à Bain qui bondit de deux rangs et prend la tête du classement. EY-Parthenon passe du 7e au 5e rang. Kearney est classé 15e, en recul par rapport à son 9rang de l’année précédente. The Bridgespan Group, cabinet de conseil en stratégie spécialiste du secteur non marchand (dont nous parlions ici), connaît lui aussi une progression notable. La difficulté récurrente des cabinets européens à exister dans ce classement US perdure.

Incongruité déjà relevée par Consultor : le BCG, qui en 2010 apparaissait au 2e rang de ce classement, avant de glisser jusqu’au 23e rang en 2016 puis de disparaître, n’est toujours pas classé par Vault dans son classement général. Alors même que le cabinet figure dans des sous-classements : il est deuxième cabinet le plus prestigieux, deuxième cabinet le mieux coté sur les services financiers, et ainsi de suite, à n’y rien comprendre !

Pour Stephan Maldonado, Vault senior consulting editor, il faut distinguer les classements généraux (Europe 25 et USA 50) des 37 autres classements sectoriels et d’ambiance établis par Vault. Ces derniers correspondent au second volet du sondage.

Après avoir évalué leur propre entreprise, il est demandé aux consultants de noter également les entreprises de conseil dans la concurrence, selon le prestige perçu, et d’établir des classements des meilleures marques de conseil dans plusieurs secteurs d’interventions. Pour ce second sondage, les consultants ne sont pas limités aux cabinets participants et peuvent librement indiquer d’autres marques.

« Les classements généraux sont ce que nous appelons des classements internes. Ils sont calculés sur la base des scores attribués à l’entreprise par ses salariés. Les classements que nous appelons externes, sur le prestige et les meilleures practices notamment, sont, eux, calculés à partir des réponses des sondés concernant d’autres entreprises de conseil que les leurs. Une entreprise n’a pas besoin de participer à notre sondage pour y figurer », explique-t-il à Consultor.

02 02 2021 Infographie Vault 2021

Prestige, services financiers

Parmi les mouvements notables de ce second volet du sondage, le bond d’EY-Parthenon dans le classement du prestige (+ 5 places, confirmant les bons résultats du dernier ranking Consultor, relire ici).

Dans les services financiers, Oliver Wyman dame le pion de Bain en passant 3e. Dans les technologies, médias et télécommunications, Kearney recule de cinq places de la 7e à la 12e. Dans l’énergie, McKinsey cède sa première place au Boston Consulting Group.

Dans le classement spécifique au conseil en stratégie, le BCG est premier et passe devant McKinsey. Le duo de tête est suivi par Bain, Oliver Wyman, Roland Berger, Deloitte Consulting et Kearney.

Facteurs de bien-être

Au-delà des secteurs, Vault identifie 22 facteurs de bien-être au sujet desquels les consultants sondés ne pouvaient répondre qu’en fonction de leur propre firme : rémunération, diversité, opportunités de sortie, culture d’entreprise, formation, horaires, innovation…

Spoiler : sur les horaires, les boîtes de conseil en stratégie suivies par Consultor ne sont pas aux avant-postes. Elles sont plutôt connues pour les rythmes de travail très soutenus auxquels elles soumettent leurs collaborateurs (relire notre article). McKinsey y est classé 6e.

Côté diversité, les cabinets suivis par Consultor, dont la diversité n’est structurellement pas reluisante (relire notre article) sont plutôt en progression dans ce classement-là : + 6 places pour Kearney, + 3 pour Oliver Wyman, + 4 pour Roland Berger, tout en restant dans les deux derniers tiers des 15 cabinets classés. Ce qui témoigne de la marge de progrès très nette restante sur ce sujet.

Consultor.fr

Crédit photo : Adobe Stock.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.