Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Hortense de la Boutetière, vingt et une années de maison chez McKinsey, a quitté « sans bruit » le cabinet parisien, la deuxième femme senior partner est partie du cabinet en quelques semaines.

Après vingt-quatre ans chez McKinsey, Mary Meaney est également partie en juillet dernier (relire ici). Le bureau parisien de McKinsey a enregistré de très forts changements d’effectifs récemment : avec trente-six mouvements, trente élections et six départs, le bureau de Paris fait exploser son partnership parisien de quarante-quatre partners en janvier 2019 à soixante-huit en janvier 2021. Le départ d’Hortense de la Boutetière porte le partnership parisien de McKinsey à soixante-dix personnes à présent – contre soixante-quatorze pour son principal concurrent, le Boston Consulting Group (chiffres établis selon les décomptes de Consultor).

Un coup rude donc pour la féminisation du top management. Hortense de la Boutetière et Mary Meaney faisaient partie des encore trop rares femmes du partnership senior des cabinets de conseil en stratégie ().

Sur vingt et un senior partners que compte McKinsey à Paris, elles ne sont ainsi plus que deux femmes, Clarisse Magnin-Mallez, nommée patronne du cabinet en France début août (voir ici) et Sandra Sancier-Sultan, nommée en 2012, directrice du pôle assurance, l’une des chefs de file des pôles européens de compétences banque, assurance et gestion d’actifs, et ironie de l’histoire, coauteure de la série d’étude du cabinet, Women Matter.

Hortense de la Boutetière, 43 ans, dirigeait le pôle énergie-environnement, industrie lourde et construction en France. Double diplômée d’X (1999) et de l’École des Ponts ParisTech (2002), la consultante avait jusque-là effectué toute sa carrière pro chez McKinsey, dans les bureaux de Paris et Singapour. La consultante a gravi l’ensemble de la hiérarchie du cabinet, promue partner en 2011, puis senior partner en 2019 (ici).

Si Hortense de la Boutetière a disparu de l’organigramme du cabinet, son profil LinkedIn n’est pas encore à jour. Rien ne filtre donc encore sur sa destination.

01 09 2021 Hortense de la boutetière

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.