Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Cela fait dix-huit mois que le cabinet Roland Berger accompagne la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (Première dame gabonaise) pour la famille et l’État gabonais dans un plan, nommé Gabon Égalité, visant à réduire les inégalités hommes-femmes et à promouvoir le droit des femmes.

Un pays marqué par le manque d’accès à l’éducation pour la moitié de sa population, des grossesses précoces qui concernent environ 50 % des 15-19 ans, un taux de mortalité maternelle et infantile très élevé, des femmes particulièrement touchées par le sida (entre x2 et x4 selon les tranches d’âges par rapport aux hommes) et les cancers féminins (première cause de mortalité), mais aussi les inégalités au sein du couple avec notamment une surreprésentation des violences conjugales…

En septembre dernier, un rapport réalisé conjointement par Roland Berger, le cabinet d’avocats Norton Rose Fulbright et la Fondation Sylvia Bongo Ondimba avait déjà été remis au gouvernement gabonais. Il comprenait plusieurs recommandations : rééquilibrage des droits et réduction des dispositions discriminatoires dans le domaine de droit de la famille gabonais, déploiement d’un dispositif législatif, juridique et social pour protéger les victimes de violences, création de refuges pour accueillir les mères victimes et leurs enfants pour les accompagner vers l’indépendance économique, créer un observatoire du droit des femmes.

Nouvelle étape fin juin 2021, la « task force » Gabon Égalité a fait le point sur l’avancée de cette stratégie avec Sylvia Bongo Ondimba, Rose Christiane Ossouka Raponda, Premier ministre depuis juillet 2020, mais aussi des membres du gouvernement, des représentants d’organisations internationales et de la société civile. Avec deux actions mises en place : lancement du numéro d'urgence 1404 et une première réforme du Code civil.

Ce n’est pas la première fois que le cabinet Roland Berger intervient dans ce pays africain. En 2015, il était venu à la rescousse de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (BVMAC) pour l’aider à s’imposer sur la place (relire ici). En 2017, il a travaillé pour la Commission de surveillance du marché financier d’Afrique centrale (Cosumaf) sur les différentes hypothèses au sujet du rapprochement des places boursières de Douala et Libreville.

Le continent africain est un marché plus que porteur depuis une dizaine d’années pour les cabinets de conseil en stratégie (ici), un marché sur lequel les cabinets se « bousculent » (ici). En 2020, Roland Berger était venu en appui du gouvernement du Premier ministre Abiy Ahmed en Éthiopie, et l’autorité de régulation du secteur, l’Ethiopian Communications Authority, pour l’aider à élaborer l’appel d’offres portant sur l’attribution de deux nouvelles licences télécoms et internet. Une hyperactivité de consulting dans des pays en développement qui peut parfois agacer, à l’instar de la patronne du FMI, Christine Lagarde en 2019 (voir ici) jugeant ces missions coûteuses et superflues.

30 06 2021 Libreville

Crédit photo : vue de Libreville, la capitale du Gabon, Wikimédia.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.