Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Engagement manager de McKinsey & Company jusqu’en 2012, Alix Boulnois, entrée chez Accor début 2020 comme SVP du digital, des produits et de l’innovation, vient d’être nommée chief digital factory officer du groupe hôtelier en charge du digital, de l’innovation, de l’ingénierie et de son déploiement.

 À ce titre, elle intègre le comex composé de dix-neuf membres, dont cinq femmes, avec une autre ex-consultante en stratégie (de Bain et d’Advancy), Agnès Roquefort, DG en charge du développement (ici).

Alix Boulnois, experte en expérience client (relire notre portrait ici), continue ainsi son ascension dans le monde des grandes entreprises internationales. Après quatre ans chez McKinsey – où elle évolue jusqu’au grade d’engagement manager –, Alix Boulnois passe chez Amazon. Elle y occupera quatre fonctions en quatre ans entre les États-Unis et l’Europe, de responsable de l’innovation et du product management pour les biens de grande consommation à Seattle (son premier poste) jusqu’à directrice des fournisseurs d’Amazon Europe.

Après son arrivée chez Accor il y a moins d’un an et demi en tant que senior VP, la voici donc à nouveau promue comme chief digital factory officer.

« Elle est ainsi chargée de proposer des produits et des services numériques différenciants de premier plan, tant aux clients qu’aux propriétaires, d’accélérer la transformation du modèle d’exécution afin de favoriser les méthodes de travail agiles, et de renforcer le programme d’innovation en misant sur les capacités technologiques internes et externes. Dans le cadre de sa nouvelle organisation, la digital factory permettra de regrouper le département digital & innovation et le département engineering & delivery », est-il précisé du côté du groupe hôtelier français qui a enregistré une chute de 60 % de son chiffre d’affaires en 2020.

Le CA est, en effet, passé de plus de 4 Md€ en 2019 à 1,6 Md€ en 2020. La crise a imposé la fermeture de 3 000 hôtels parmi les 5 000 que le groupe compte dans le monde, et a profondément rebattu les cartes du secteur. Avec deux mots-clés majeurs pour l’après-crise sanitaire : digitalisation et expériences clients innovantes.

01 06 2021 Alix Boulnois

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.