Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

65 millions d'euros : tel aurait été le budget annuel moyen des achats de conseil en stratégie effectués par les ministères de la République française en 2018, 2019 et 2020. Challenges, dans un article publié sur son site le 7 mai 2021, publie à nouveau le chiffre (rendu public par Le Canard Enchaîné dès le 7 février) et donne le détail de ce total d'achats, ministère par ministère.

Sans surprise, le ministère de l'Économie et des Comptes publics apparaît comme le plus gros acheteur (20,5 millions d'euros en moyenne par an, relire nos articles ici, ici ou ici par exemple). Suivent le ministère des Armées (9,7 millions d'euros par an en moyenne, relire notre article), les services du Premier ministre (relire notre article), le ministère de l'Intérieur (6,3 millions d'euros), le ministère des Collectivités locales (5,5 millions d'euros), le ministère de la Transition écologique (5,1 millions d'euros, relire notre article) et le ministère de la Culture (2,5 millions d'euros).

Sous le million d'euros de dépenses de conseil annuelles moyennes, apparaissent les ministères de l'Éducation nationale (0,8 million d'euros), le ministère de la Justice (0,7 million d'euros), le ministère des Sports (0,6 million d'euros), le ministère de l'Agriculture (0,5 million), le ministère des Outre-Mer (0,3 million), le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (0,1 million) et, bon dernier, le ministère des Affaires étrangères (19 500 euros de dépenses annuelles, par exemple une étude d'impact sur la crise du coronavirus dans le secteur du tourisme, relire notre article ici)

La source de ce chiffre est Chorus, l'outil comptable des services de l'État dont les hauts fonctionnaires ont extrait toutes les dépenses étiquetées conseil en stratégie et organisation, en pleine polémique sur les dépenses de consulting de l'État, après que le rôle de McKinsey auprès du ministère de la Santé pour la conduite de la campagne vaccinale contre la covid a été rendu public (relire nos articles iciiciici et ).

Une recherche limitée aux seuls achats de conseil en stratégie et organisation qui explique que le chiffre de 65 millions d'euros soit de moitié inférieur aux 150 millions d'euros que décomptait la Cour des comptes dans un rapport sur le recours aux consultants extérieurs par l'État (relire notre article) – la cour ayant, elle, inclus dans son périmètre les achats de conseil en IT, conseil juridique et autres dépenses de conseil. Un périmètre beaucoup plus large donc. 

Restent quelques questions sur ce qui est inclus ou non dans ces chiffres : recoupent-ils les 100 millions d’euros budgétisés pour l'accompagnement de l'État (relire notre article) par treize cabinets de conseil privés principaux et quarante-cinq sous-traitants spécialistes choisis en juin 2018 et d'ici 2022 (relire notre article) ? Recoupent-ils les propres marchés de conseil passés en direct par certains ministères comme celui des Armées qui prévoit 87 millions d'euros de dépenses pluriannuelles par un accord-cadre 2018 ? Recoupent-ils les dépenses de conseil intervenues ailleurs dans le secteur public qu'au sein de l'administration centrale de l'État (par exemple dans les centres hospitaliers, relire notre article) ?

12 05 2021 Republique francaise illustration

Crédit photo : Unsplah, @zanckfl

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.