Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Selon les informations du Journal du Dimanche, parmi les causes du départ d’Emmanuel Faber de la tête de Danone, figure l’adoption de son plan « Local First », présenté en novembre 2020. Un plan auquel le nouveau président du groupe Gilles Schnepp a publiquement apporté son soutien dans une lettre aux actionnaires le 17 mars.

Il devait permettre de s’adapter à la crise du coronavirus, prévoyait la suppression de 1 500 à 2 000 postes dans le monde et devait permettre au groupe agroalimentaire de réaliser une marge opérationnelle courante supérieure à 15 % dès 2022. Un plan inspiré par les conclusions d’une mission commandée par McKinsey, selon Le Journal du Dimanche.

Comme la presse a en fait abondamment écho, Emmanuel Faber vient d’être finalement démis de ses fonctions de président du géant de l’agroalimentaire français Danone. Le 1er février, les actionnaires l’avaient déjà démis de ses fonctions exécutives de DG, maintenant sa fonction de président. C’est le fonds d'investissement Artisan Partners, 3e actionnaire avec environ 3 % du capital, mais aussi Bluebell Capital Partners, qui avaient souhaité le départ du PDG, au motif que Danone avait décliné par rapport à ses principaux concurrents durant sa mandature. 

C’est à l’occasion de ce départ que le début de carrière du diplômé de HEC 1986 dans le conseil en stratégie a réapparu. En effet, à sa sortie de l’école de Jouy-en-Josas, Emmanuel Faber entre au bureau de Paris de Bain & Company. Il n’y restera que deux années avant de poursuivre en tant que consultant pour la banque britannique multiséculaire Baring Brothers (disparue en 1995). Entre 1993 et 1997, il rejoint le groupe industriel Legris Industries, d’abord comme directeur administratif et financier avant d’être nommé DG en 1996.

C’est en 1997 qu’il intègre le groupe Danone, d’abord comme directeur du développement et de la stratégie de Danone Asie-Pacifique, puis DG des affaires financières de Danone Asie-Pacifique (2000-2005), VP pour la zone Asie-Pacifique, en charge des activités opérationnelles du groupe Danone (2005-2008), DG délégué du groupe (2008-2014), puis DG et VP du board des directeurs (2014-2017) avant d’être nommé chairman et CEO.

En juin 2020, Emmanuel Faber avait fait de Danone le premier groupe coté de taille mondiale à adopter le statut juridique d’entreprise à mission (près de deux mois après Kea & Partners relire notre article).

Emmanuel Faber est remplacé chez Danone par Gilles Schnepp, PDG du groupe Legrand de 2006 à 2018, président du conseil d’administration jusqu’en juin dernier (et la nomination d’une ex du BCG, Angeles Garcia-Poveda).

22 03 2021 Danone

Crédit photo : Adobe Stock.

Commentaires   

0 #2 Man 24-03-2021 14:54
Avant lui, un des anciens CEO de SFR avait fait les frais de la stratégie dictée par Mckinsey. Those guys need to question a bit what they are always in a rage to sell
Citer | Signaler ce contenu comme inapproprié
+5 #1 Gv 23-03-2021 07:05
Le vieux capitalisme, ne sait pas prend les virages sociaux..... Adieu Danone....
Citer | Signaler ce contenu comme inapproprié

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.