Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Un an après le lancement de Bra Révolution, une communauté de femmes du secteur de la lingerie (relire ici), et quelques semaines après celui de son enseigne de lingerie, AnaShaf, Marie Schott vient d’être nommée CEO de la marque The Kooples. Elle remplace à ce poste l’ancien VP Europe de Louis Vuitton et PDG d’Aigle, Romain Guinier, CEO de The Kooples depuis mai 2019.

Dans un secteur du prêt-à-porter en pleine crise (relire ici), l’ancienne consultante spécialisée textile, chez Braxton consulting (Deloitte consulting) puis Mercer Management Consulting (intégré à Oliver Wyman), a donc fait le choix de revenir vers une entreprise établie, dont le CA s’est élevé à 110 M€ en 2019. Les réels effets de la crise du covid ne sont pas encore officiels pour cette entreprise ; le CA 2020 n’est pas encore connu. Créée en 2008 par trois frères Raphaël, Alexandre et Laurent Elicha, fils des fondateurs du Comptoir des Cotonniers, cette marque qui s’est positionnée sur le créneau « haut de gamme accessible » avait connu globalement une belle croissance : la marque réalise 37 M€ de CA en 2010, 140 M€ en 2012, 117 M€ en 2018. En 2019, le groupe suisse MF Brands (nouveau nom de Maus Frères depuis un an), propriétaire de Lacoste, Gant et Aigle, rachète The Kooples, marque jeune et à 60 % féminine. Une acquisition qui « illustre notre direction stratégique, développer et acquérir des marques premium de luxe accessible », avait alors confié au Figaro, Thierry Guibert, patron de Lacoste et PDG de Maus Frères International.

Marie Schott, également ex-DG d’UNDIZ et d’Etam, est la première femme à diriger la marque. Elle a pour mission « d’accentuer la créativité et la désirabilité de la marque et de poursuivre son développement digital et international. Son parcours entrepreneurial et son expertise produit sont des atouts majeurs pour la réussite de sa mission. Plus que jamais, notre groupe souhaite mettre l’accent sur la créativité et l’innovation au sein de ses marques et compte donc sur son talent et son engagement pour accélérer encore le rythme de croissance de The Kooples », commente aujourd’hui le groupe suisse propriétaire. Marie Schott, contactée par Consultor, ne souhaite pas s’exprimer pour le moment sur ses nouvelles fonctions.

Un autre alumni du conseil en stratégie a également fait partie de la gouvernance de l’entreprise : Emmanuel Stern, ex-McKinsey, a été directeur général de The Kooples de 2007 à 2019 ; il vient d’être nommé CEO de l’enseigne new-yorkaise Theory (relire notre article ici).

Marie Schott nomination Kooples

Crédit photo : The Kooples.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.