Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

30,2 millions d’euros sur une enveloppe totale de 100 millions d’euros : tel est le total des factures adressées par les treize cabinets de conseil privés principaux et quarante-cinq sous-traitants spécialistes choisis en juin 2018 (relire notre article) aux services de l’État pour accompagner la transformation publique d’ici 2022.

Ce chiffre a été communiqué au journal Le Monde dans son magazine du samedi 6 février 2021 par les services de la ministre de la Transformation et de la Fonction publique, Amélie de Montchalin (dont le compagnon est un ancien partner du Boston Consulting Group, relire notre article).

C’est son ministère qui a la tutelle de la Direction interministérielle de la transformation publique (DITP). Cette unité (relire notre article à son sujet) logée au 20 de l’avenue Ségur dans le 7e arrondissement de Paris, là où tous les services du Premier ministre ont été réunis au début du quinquennat d’Emmanuel Macron, est composée de vingt-cinq personnes, dont deux tiers de contractuels qui sont souvent recrutés dans des cabinets de conseil en stratégie ou en management.

Elle joue le rôle de cabinet de conseil interne à l’État et intervient pour le top 500 de l’administration : les directeurs généraux au sein des ministères, les directeurs de cabinet ou les directeurs généraux d’opérateurs (486 organisations publiques ou privées). Elle chapeaute quelques-unes des trente à trente-cinq missions par an que la DITP confie au cours du quinquennat à des cabinets de conseil en stratégie. Des missions qui sont le résultat du marché-cadre conclu en mai 2018.

À cette date était publié (relire notre article) le résultat de l’appel d’offres lancé en octobre 2017 pour l’accompagnement de l’État dans la réduction de ses dépenses et de ses effectifs d’ici 2022.

Trois lots avaient été mis en compétition, « Stratégie et politiques publiques », « Conception et mise en œuvre des transformations » et « Performance et réingénierie des processus » pour un montant global annuel d’environ 25 millions d’euros (ce qui sur quatre ans amène à un total de 100 millions d’euros).

Etat francais

Crédit photo : Adobe Stock

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.