Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

« Je m’appelle Jean-Baptiste du Courant d’Ehr de Ségur, senior associate partner du cabinet de consulting Win-Wind qui accompagne le gouvernement dans la campagne de vaccination contre la covid-19… »

karim duval consultant Voici comment débute le sketch de l’humoriste Karim Duval intitulé Consultant en vaccination qu’il vient de poster sur LinkedIn dans le cadre d’une série qu’il produit sur les fonctions de cadre. Une satire très drôle du consultant, de son univers hyper-codifié, de la nébulosité des missions et de leur intitulé – « c’est on ne peut plus clair », s’amuse-t-il. Karim Duval ironise aussi sur la très haute estime que le consultant peut avoir de lui-même. Il jongle avec le franglais bien spécifique au secteur du conseil, incompréhensible pour ceux qui ne font pas partie de ce petit monde. « Le bon wording, c’est notre motto », raille-t-il. Ironie aussi sur un secteur qui se vante d’apporter de la valeur ajoutée à la réflexion : « On a cette capacité d’abstraction de problèmes concrets, de conceptualisation qui va nous permettre de gérer de la même manière une campagne de vaccination et le plan social. » Ou encore, il fait sourire lorsqu’il « chambre » cette élite qu’il trouve parfois méprisante vis-à-vis d’autres corps de métier que les consultants peuvent côtoyer au cours de leurs missions… « Contrairement aux idées reçues, les fonctionnaires, que nous surnommons les burdens tant ils sont pour nous des alliés de poids, sont un nice to have. » Il pousse le bouchon un peu loin ? Certainement parfois, mais il n’y a pas d’humour sans excès… « Quand j’ai vu que McKinsey accompagnait le gouvernement en matière de vaccination, je me suis imaginé ce que ça pouvait donner McKinsey dans les bureaux du ministère. C’est une caricature, bien sûr. Mais c’est marrant d’aborder le covid sous l’angle de la bureaucratie et la prise de tête en termes de réflexion que ça doit être alors que la maison brûle », explique l’humoriste à Consultor.

Karim Duval, CentraleSupelec (2005) a débuté comme software engineer chez Amadeus IT Group (2005-2011) avant de se lancer dans une carrière d’humoriste en 2012. « Comme ingénieur, j’ai effectué un petit passage chez Accenture au sein d’Airbus. J’ai donc connu de l’intérieur ce métier, j’ai pu approcher cette tour d’ivoire. J’ai rencontré des gens qui pouvaient avoir beaucoup de suffisance par rapport à leurs diplômes, qui voulaient apprendre la vie aux gens sur le terrain. Chez Airbus, je travaillais pour le département IT, et alors que l’Airbus 380 avait pris beaucoup de retard, on en était encore à réaliser des matrices et des diagrammes. Et finalement, on a été rapidement virés par Airbus ! » Il sait donc de quoi il parle lorsqu’il fait référence dans son sketch aux tableaux Excel et à la matrice de Simons. « Nous ne sommes pas responsible, mais nous sommes accountable, ce qui n’a rien à voir ! » conclut-il… Reste à savoir si le monde du conseil, et ses consultants ont une capacité de plus, celle de l’autodérision… Trois jours après son post, il comptabilise déjà près de 1 000 commentaires, « mais pas encore de McKinsey ! », s’amuse-t-il.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.