Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Laure Verdeau, consultante chez Bain & Company de 2006 à 2010, a pris ses fonctions le 11 janvier dernier de directrice de l’Agence française pour le développement et la promotion de l’agriculture biologique, appelée Agence BIO, groupement d’intérêt public créé il y a vingt ans.

L’Agence BIO gère, entre autres, le label de référence AB. La spécialiste de l’alimentaire remplace Florent Guhl, à ce poste depuis 2016, parti en juin dernier, nommé directeur de la direction régionale de l’alimentation de l’agriculture et de la forêt occitane.

L’ancienne consultante de Bain était depuis quatre ans chez Bpifrance, où elle a notamment structuré l’accompagnement du secteur agroalimentaire dans le défi de la transition alimentaire et le développement du label Agriculture Biologique auprès des entreprises.

Cette diplômée de l’IEP Paris (2004) puis d’un MBA à l’ESSEC (2008) a débuté sa carrière chez LVMH, d’abord comme analyste des ventes pour Louis Vuitton, puis pour LVMH Fashion Group. C’est en 2006 que Laure Verdeau entre chez Bain comme consultante généraliste, avant de se spécialiser dans le secteur alimentaire, sujet qu’elle poursuivra en tant que consultante indépendante à sa sortie du cabinet en 2010. Un départ motivé par la création de sa propre structure de conseil, Réaliment, spécialisée dans le domaine alimentaire.

En parallèle à la création de cette structure de conseil, elle devient en 2016 chargée de mission chez Bpifrance en conseil en stratégie et organisation à destination des PME dont le chiffre d’affaires était compris entre 5 et 50 millions d’euros. En 2019, changement de périmètre : elle devient directrice marketing de Bpifrance.

« Je me réjouis de rejoindre l’Agence BIO pour amplifier la transition en cours vers un nouveau modèle alimentaire et agricole. L’appétit pour les produits bio étant en plein essor, il est crucial d’accompagner ce changement d’échelle avec une lisibilité accrue du bio. Augmentation de la SAU (surface agricole utile, ndlr) bio, structuration des filières bio, bio en restauration collective, accessibilité du bio… avec les équipes d’experts de l’agence, nous relèverons ces défis en renforçant les synergies entre les acteurs qui œuvrent à produire bio, tout en préservant l’environnement et en créant de l’emploi dans les territoires », vient-elle de déclarer dans le communiqué de presse de l’Agence BIO.

Label AB

Crédit photo : Label AB gérée par l’Agence BIO, Adobe Stock.

 

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.