Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Cela fait maintenant un an que le géant de l’audit EY, et en particulier la filiale strat' EY-Parthenon, s’est engagé dans la cause des violences faites aux femmes aux côtés de Make.org. Cette fondation est basée sur l’action collective en impliquant les citoyens et a été créée par Axel Dauchez, un ancien consultant de Bossard (1993-1995) et ancien patron du service de streaming Deezer.

Chez EY, c’est Dorothée Belle, associate partner d’EY, qui chapeaute la collaboration à laquelle se consacre vingt-cinq personnes pour EY et quatre pour EY-Parthenon, dont deux consultants, Divya Claver et Julien Drevon.

« Nous poursuivons aujourd’hui notre accompagnement avec un mécénat de compétences parce qu’il nous semble essentiel de trouver des solutions face à ce fléau. Une cause d’autant plus essentielle et urgente dans cette période de covid, et de confinement, où les chiffres (des violences faites aux femmes, ndlr) ont explosé », souligne à Consultor Guéric Jacquet, partner d’EY-Parthenon

À la suite d’une grande consultation numérique « Stop aux violences faites aux femmes » lancée par Make.org, qui a abouti à la proposition de sept projets concrets (ici), le cabinet de conseil en stratégie a choisi de s’impliquer particulièrement sur l’un d’entre eux, « Abri d’urgence ». Il vise à donner annuellement à 10 000 femmes victimes l’accès en urgence à un hébergement sécurisé par la mobilisation de nuitées d’hôtel invendues.

« Nous avons mis en place un cadrage strat' pour étudier comment mieux utiliser les nuitées invendues dans les hôtels. C’est l’un des points charnières. L’extraction du domicile de ces femmes violentées et leur prise en charge pendant une période provisoire avant qu’elles entrent dans le système d’accompagnement est, en effet, un moment clé. C’est une question très stratégique, car le fonctionnement terrain révèle de nombreuses problématiques, en particulier celle de coûts cachés », explicite à Consultor la manager Divya Claver.

Durant le premier confinement, le cabinet en a aussi profité pour mettre en place un projet annexe pour la Fondation des femmes, une association soutenue par Make.org, dans l’objectif de les aider sur de nombreux chantiers, dont la formalisation de leur stratégie de communication et de collecte, ainsi que le cadrage de leur étude d’impact. « L’idée étant de faire évoluer les dispositifs en place, de voir ce qui marche, et d’aboutir à un système plus efficace », ajoute Divya Claver.

Pour le cabinet en stratégie EY-Parthenon, cette mission pro bono dans la lutte contre les violences faites aux femmes, dont le Président Emmanuel Macron a fait une grande cause nationale 2019-2025, est plus qu’une mission strat'.

« Nous sommes collectivement très heureux de nous impliquer de la sorte dans un sujet sur lequel typiquement nous n’allons pas habituellement ; nos mécénats de compétences s’orientant plutôt vers des sujets éco. Nous avons le sentiment que nous pouvons avoir un véritable impact social sur un sujet d’actualité de fond. Et nous en sommes tous très fiers », se félicite Guéric Jacquet. « C’est extrêmement gratifiant de s’investir sur ce type de missions pro bono, très différentes des projets de strat' classiques, mais qui restent de la stratégie », confirme Divya Claver.

violences faites aux femmes illustration

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.