Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Un an après avoir été mandaté par Bercy pour une étude à teneur hautement politique sur la construction de nouveaux réacteurs nucléaires en France, Roland Berger a remis fin 2019 un audit confidentiel dans lequel le cabinet estimait que la construction de six réacteurs nucléaires EPR d’ici 2044 coûterait 47,2 milliards, selon le média Contexte qui publie une note confidentielle du Trésor.

La construction de chaque paire d’EPR s’étalerait sur une durée de douze ans. Soit, respectivement, de 2024 à 2036, puis de 2028 à 2040, et de 2032 à 2044. Leur réalisation est estimée à 47,2 milliards d’euros. Le chiffre provient d’un audit confidentiel du cabinet Roland Berger, cité dans le document, remis fin 2019 à la Direction générale de l’énergie du climat (au sein du ministère de la Transition écologique) et à l’Agence des participations de l’État (APE) (relire notre article sur le recours ponctuel de l’APE aux consultants en stratégie).

Un chiffre dont l’étude de Roland Berger est une hypothèse « centrale », indique à Contexte l’une des rares personnes à l’avoir consulté.

Furieux de l’explosion des coûts de construction et des retards des EPR d'Olkiluoto en Finlande, de Flamanville en France et de Hinkley Point en Angleterre, Bruno Le Maire avait annoncé le dimanche 29 septembre avoir sollicité un audit extérieur. Quelques jours plus tôt, le 23 septembre, il passait un marché de 407 550 euros avec Roland Berger à Paris (relire notre brève).

leo leo hndw4euCnsk unsplash

Crédit photo : EDF Tower, La Défense Paris, France Léo Léo Unsplash.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.