Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Emmanuel Marill, 39 ans, consultant chez Roland Berger entre 2007 et 2011, vient d’être promu directeur général Europe, Moyen-Orient Afrique d’Airbnb. L’ex-senior consultant en stratégie était depuis 2016 le DG France et Belgique de la plateforme de location de logements entre particuliers.

Il doit faire face à la crise du tourisme inédite : l’Organisation mondiale du tourisme a évalué la perte à 460 milliards de dollars pour le secteur au premier semestre, entre 50 et 60 milliards en France. Airbnb, trois millions de logements proposés dans 65 000 villes de 190 pays, dont l’impact économique planétaire était encore l’année dernière de 100 milliards de dollars, devrait voir son chiffre d’affaires tomber de moins de la moitié par rapport à l’an passé (2,5 milliards de dollars prévus en 2020).

En mai dernier, le cofondateur Brian Chesky avait annoncé le licenciement d’environ 25 % des 7 500 employés dans le monde. Valorisée à 31 milliards de dollars, l’entreprise a lancé pourtant en août dernier son processus d’entrée en Bourse.

Diplômé de l’EM Lyon en 2005, Emmanuel Marill débute sa carrière chez LVMH Cosmétiques et parfums comme directeur des secteurs Afrique et Israël. En 2007, il rentre comme consultant, puis senior consultant, chez Roland Berger, travaillant notamment dans le secteur du tourisme. En 2011, le consultant quitte le conseil pour la multinationale américaine de commerce électronique d’achat groupé, Groupon, où il est nommé VP EMEA. Trois ans plus tard, il rejoint un Gafam, Facebook Paris, comme responsable des services financiers et de la Fintech de Facebook et Instagram. Il quittera Facebook en 2016 pour Airbnb.

Comme DG France, Belgique, Luxembourg et Monaco, Emmanuel Marill avait déjà dû gérer plusieurs épineux dossiers : la colère des hôteliers suite au partenariat d’Airbnb avec le CIO pour les JO de Paris 2024, et plusieurs contentieux avec la ville de Paris, notamment menacée d’une amende de 12,5 M€ pour avoir mis en ligne mille logements non enregistrés et l’annonce d’un référendum sur les bonnes conditions d’usage de Airbnb.

AirbnbEmmanuelMarrill

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.