Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Advancy s’adjoint un directeur non exécutif, Geoffroy de la Bourdonnaye, CEO de la maison de couture française Chloé entre 2010 et 2019. Ce spécialiste du secteur du luxe a également été président de Christian Lacroix (2003-2007) et PDG de Liberty Ltd (2007-2010). Diplômé de l’EM Lyon (1979) et d’un MBA de l’INSEAD (1986), le nouvel entrant chez Advancy avait débuté chez PepsiCo comme DG France et Belgique de la marque (1986-1991), VP régional chez The Walt Disney Company (1991-1999), VP retail & supply chain chez Disneyland Paris (2000-2003), avant de rejoindre le secteur du luxe et le groupe LVMH.

Geoffroy de la Bourdonnaye est une connaissance de longue date d’Advancy et de son fondateur Éric de Bettignies. Le cabinet avait, en effet, réalisé des missions pour Disney, Liberty, puis Chloé. « En tant que PDG-client, il nous challengeait sur le fond avec intelligence, et cela nous faisait tous progresser. Cela a très bien fonctionné. Nos chromosomes et notre vision sont en phase. Il était donc logique que, maintenant qu’il n’était plus aux affaires directement, nous continuions à travailler ensemble. »

Un profil de choix donc pour Advancy et sa practice luxe dirigée par Laurence-Anne Parent. Le cabinet compte déjà plusieurs autres directeurs non exécutifs à son actif. « Ils sont trois ou quatre. Ils interviennent plus ou moins régulièrement. Ce sont des personnes de grande compétence, en fin de carrière ou en retrait temporaire d’activité, qui jouent un rôle informel mais essentiel pour nous. Ils sont des ouvreurs de portes qui, grâce à leur expérience, nous apportent un savoir-faire, des contacts et nous aident à la mise en relation. Ils ont aussi le devoir de nous challenger sur le contenu des missions », précise Éric de Bettignies à Consultor, qui « parle à l’oreille de ces sages » de l’écosystème Advancy. « Je ne suis pas en recherche. J’écoute ! Lorsqu’un grand patron se met en retrait des activités directes et que l’on a créé une relation de confiance à long terme, cela m’intéresse de voir comment nous pouvons travailler ensemble. »

Mais qu’en est-il de cette fonction de senior advisor ? Tous les cabinets de conseil font appel à ces seniors externes, mais leurs missions divergent, comme nous l’expliquions ici. « Il n’est pas un VRP d’Advancy qui pousse partout avec un produit à vendre. Il a un rôle subtil et majeur pour nous faire comprendre le monde du luxe, un secteur qui nous intéresse particulièrement. Il nous donne une vision des grands sujets à l’autre bout de la Terre, nous pousse à être performants sur ces sujets, oriente notre offre par rapport aux besoins du secteur qu’il comprend et connaît parfaitement. »

Côté rémunération, ce n’est pas un réel sujet, dixit le fondateur d’Advancy. Un système très simple de jetons de présence pourrait par exemple être mis en place.

Geoffroy de la Bourdonnaye

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.