Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Plus d’un an et demi après le recours collectif d’un ex-senior engagement manager de McKinsey (relire notre article d’alors ici), le cabinet et les quelque 33 000 plaignants qui l’ont suivi, dans un recours collectif, viennent de déposer les termes de l’accord au tribunal fédéral (l’accord est acté depuis juin comme nous y faisions référence ). On en sait aujourd’hui plus sur le fond : McKinsey est prêt à leur verser près de 40 M$.

L’initiateur de cette plainte, Tushar Bhatia, consultant au bureau de Seattle entre 2011 et 2018, chez Microsoft depuis son départ de McKinsey, attaquait la gestion de deux anciens fonds de pension établis par McKinsey, Profit-Sharing Retirement Plan (PSRP) créé en 1956, et Money Purchase Pension Plan (MPPP) créé en 1994. Une gestion jugée contraire aux intérêts des milliers de salariés-cotisants, alléguant même que ces régimes de retraite auraient enrichi le fonds d’investissement des associés de McKinsey (MIO Partners Inc) de dizaines de millions de dollars (entre 20 et 36 M$, voire plus) aux frais des collaborateurs, selon les documents rendus disponibles par le tribunal fédéral de New York. Tushar Bhatia avait été rejoint, dans la foulée, par quelque 33 000 anciens ou actuels collaborateurs de McKinsey dans le cadre de la loi fédérale ERISA, Employee Retirement Income Security Act. 

En négociation depuis novembre dernier, Bhatia et ses avocats, au nom du collectif, ont déposé le 10 août auprès du tribunal des documents de règlement pour approbation de cet accord qui s’élève précisément à 39,5 M$ (brut des frais d’avocats). Le contenu de l’accord entre plaignants et McKinsey vient ainsi d’être rendu public. Les avocats y spécifient qu’ils « ne demanderont pas plus d’un quart du montant brut du règlement en honoraires d’avocats », à savoir environ 9,8 M$. Cet accord oblige également McKinsey à réaliser un examen indépendant concernant la stratégie d’investissement de ses régimes de retraite durant trois ans. 

Même si la somme globale qui doit verser par McKinsey est conséquente, le montant moyen obtenu par plaignant est cependant loin d’être mirobolant : 1 200 $ (brut des frais d’avocats). Ces 40 M$ ne représentent que 0,65 % de l’actif total (6,2 M$) détenu par l’ensemble des membres de la class action, l’épargne retraite de chacun des 33 000 plaignants atteignant ainsi en moyenne 188 000 $.

McKinsey MIO Illustration

Crédit photo : Tribunal de New York

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.