Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Les résultats viennent de tomber. La maison mère d’Oliver Wyman, Marsh & McLennan (MMC), dévoile les résultats du 2e trimestre 2020. Après une croissance de son chiffre d’affaires de 6 % en 2019 malgré un 4e trimestre au ralenti (ici) et un 1er trimestre 2020 stable à 511 M$, (ici), le cabinet de conseil Oliver Wyman a enregistré, sur le 2e trimestre, une baisse de son CA de 13 % par rapport au 2e trimestre 2019, avec 467 M$ (540 M$ au 2trimestre 2019). « Cette  performance est meilleure que nos prévisions du début du trimestre en pleine pandémie », a commenté le CEO de MMC, Dan Glaser.

Pour faire face à la chute du CA au 2e trimestre 2020 ( en baisse de 73 M$ par rapport au 2e trimestre 2019) , Oliver Wyman a, durant cette période, allégé ses frais généraux qui se sont élevés à 43 M$ sur le trimestre en limitant fortement les frais de déplacement, de réunion ou de séminaire... 

Bilan global du premier semestre 2020 : Oliver Wyman n’a pas atteint 1 000 M$ de chiffre d’affaires – 978 M$ –, soit une baisse de 7 % par rapport au 1er semestre 2019 (1 058 M$). 

« Les activités de notre Groupe ont montré de la résilience dans le contexte de la Covid-19. Si le monde a probablement pu éviter les pires scénarios sanitaires et économiques, le ralentissement qui va en découler sera probablement plus long qu’initialement prévu, notamment lorsque le virus réapparaitra dans certaines zones géographiques. Ces incertitudes économiques et sanitaires pourraient durer un an ou plus, plongeant les entreprises dans l’incertitude jusqu’en 2021 », s’inquiète Dan Glaser dans la conf call de MMC.

Et le CEO de MMC de rappeler la nécessité « de développer de nouvelles solutions pour accompagner ses clients pour faire face aux risques croissants à l’échelle mondiale ». Le cabinet Oliver Wyman a, par exemple, mis au point l'outil, COVID-19 Pandemic Navigator, qui établit des projections du nombre de nouveaux cas dans près de quarante pays, propose des scenarii de préservation de cash et de reprise d’activité, d'ici à ce qu’un vaccin ou un médicament ne soit accessible. « Il est utilisé par les gouvernements et les entreprises pour prédire la propagation du virus et guider les décisions. Oliver Wyman et Mercer conseillent tous deux des clients, dans différents secteurs, et utilisent le Pandemic Navigator pour établir des plans de retour au bureau et des modèles de reprise, gérer les chaînes d’approvisionnement  ».

Dan Glaser affirme que les cabinets de conseil « maison », Oliver Wyman et Mercer devraient suivre une trajectoire similaire à celle du rebond enregistré en 2010 ( post crise financière).. «Si plusieurs entreprises clientes ont arrêté certains projets, cela ne signifie pas qu'elles n'ont pas besoin de réfléchir à leur croissance future et à l’amélioration de leur efficacité opérationnelle. Nos activités de conseil se révèlent être une solution pertinente pour leurs problématiques de stratégie et de ressources humaines. A l’aune de ce qui s’est passé, nos résultats attestent d’une belle résistance de nos activités », rassure Dan Glaser.

Q2 2020 MMC

Crédit : Marsh & McLennan Companies

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.