Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Après l’Américain Bulger Partners, les filiales françaises, allemandes et du Benelux d’OC&C Strategy Consultants, entre 2017 et 2018 (cf liste des acquisitions réalisées par des cabinets de conseil depuis 2017), EY vient de renforcer son positionnement international à l’autre bout du globe, en Australie, en rachetant Port Jackson Partners. EY-Parthenon (5 000 collaborateurs, 45 bureaux dans 29 pays) est déjà présent en Australie, dans trois bureaux à Brisbane, Melbourne et Sydney.

Le prix d’achat est estimé à un minimum de 50 M$, selon les calculs de l’Australian Financial Review. Un achat qui intervient alors que les bureaux australiens d’EY-Parthenon, en pleine crise du covid-19, ont dû réduire sur place les heures de travail et les salaires de leurs collaborateurs de 20 %, les partners verront eux leurs salaires baisser de 25 % pour cette année 2020.

Basé à Sydney, Port Jackson Partners est un cabinet de conseil en strat fondé en 1991 par deux anciens directors de McKinsey & Company, Terrey Arcus et Fred Hilmer, qui compte aujourd’hui trente-huit collaborateurs, dont cinq partners.

D’après son managing director, Byron Pirola, deux autres grands cabinets de conseil – dont les noms sont tenus secrets – étaient également sur les rangs pour racheter Port Jackson Partners. Le choix d’EY-Parthenon s’est, selon lui, avant tout porté « après plusieurs mois de débats en interne », sur l’organisation spécifique d’EY avec son entité stratégie dédiée et sa spécificité en due diligence, « un fit culturel » au regard de « l’inadéquation de vision et de personnes » avec les deux autres cabinets en lice.

Pour l’instant, l'équipe de Port Jackson Partners restera séparée sur le plan opérationnel, mais travaillera en étroite collaboration avec la division actuelle de l'équipe australienne d’EY-Parthenon, composée de cinq partners et d’une trentaine de consultants.

Port Jackson Partners sera rebaptisé EY Port Jackson Partners, et Byron Pirola restera à la barre.

EY-Parthenon se dote ainsi d’un atout de poids pour renforcer sa place sur le continent australien. Avec une équipe de près de 100 partners et consultants en Australie, EY-Parthenon avait déjà considérablement accru sa part de marché. Il représenterait environ 15 % du secteur australien du conseil (6 milliards de dollars de CA). Une stratégie pour rivaliser avec les leaders en Australie, McKinsey & Company, le Boston Consulting Group, et Bain & Company.

Des questions se posent d’emblée sur la façon dont EY-Parthenon va pouvoir intégrer ce cabinet australien, avec une identité forte et déjà bien implanté sur le marché, à l’instar de Bain et son acquisition de Qvartz, fin 2019, le 3e plus gros cabinet de conseil de la zone scandinave, que nous relations ici.

portjacksonpart IMG 2038 188 620 415 100 c

Bureau de Port Jackson Partners à Sydney – Crédit : Greenpoint Construction Group

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.