Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Cécile Guillou, 38 ans, consultante chez McKinsey de 2005 à 2009, directrice générale de Franprix depuis 2018, fait partie des deux nouveaux membres du comité exécutif du groupe Casino. Composé de treize membres, les dirigeants des principales filiales du groupe et les directeurs fonctionnels, le comité exécutif assure le pilotage opérationnel du groupe sous l’autorité du PDG et président du CA, Jean-Charles Naouri. 

Cécile Guillou, diplômée de HEC en 2005, a débuté comme consultante chez McKinsey à la fin de ses études. Elle y restera près de quatre ans et aura plus principalement en charge des missions dans les practices retail, banques, assurances et industries. En 2009, la project manager de McKinsey rejoint Casino comme project manager de Franprix/Leader Price.

Depuis plus de dix ans maintenant, elle évolue au sein du groupe, d’abord chez Casino, chef de projet des nouveaux concepts de Géant Casino hypermarkets (2011-2012), directrice stagiaire du Géant Casino d’Argenteuil (2012), avant de rallier la filiale Franprix. Elle y sera responsable marketing et communication durant près un an, DGA entre 2013 et 2018, avant d’accéder au poste de CEO. Cécile Guillou fait partie des 100 leaders économiques de demain (le classement 2020 des anciens consultants à consulter ici).

Avec cette promotion au sein du comex de Casino, l’ancienne cheffe de projet de McKinsey contribue à la politique de féminisation des instances dirigeantes de Casino. Grâce à ces deux nouvelles nominations, elles sont aujourd’hui trois femmes membres du comex, avec Karine Lenglart, directrice des zones fusions-acquisitions et participations, nommée en même temps que Cécile Guillou, et Tina Schuler, DG de Leader Price, de Casino Supermarchés, de Géant Casino et de Casino Proximités. Trois femmes sur treize membres, soit 23 %, un taux qui reste plus faible qu’au sein du CA du groupe, 35 % (cinq femmes sur quatorze membres).

Ces deux dernières nominations au sein du comex sont également le signe d’une volonté de rééquilibrage entre les activités de l’enseigne Casino et du poids grandissant de certaines marques. Franprix est, en effet, aujourd’hui devenu le véritable laboratoire d’innovations du groupe, en adaptant les supermarchés urbains aux nouveaux modes de consommation.

Cecile Guillou

Crédit photo : Casino

Commentaires   

+4 #3 Sara 12-05-2020 19:17
Un tel palmarès et tout ce que vous trouvez à y redire c'est "L’ancienne cheffe de projet de McKinsey fait aujourd’hui partie de la politique de féminisation des instances dirigeantes de Casino."?
Citer | Signaler ce contenu comme inapproprié
+6 #2 Christophe S 12-05-2020 13:30
Je trouve assez déplacé d'attribuer sa nomination à une "politique de féminisation des instances dirigeantes de Casino"...
HEC - McKinsey - CEO de Franprix : cela suffit à justifier son accès au Comex, non ?
Citer | Signaler ce contenu comme inapproprié
-3 #1 Consultor1205 12-05-2020 10:32
Citation en provenance du commentaire précédent de Christophe S :
Je trouve assez déplacé d'attribuer sa nomination à une "politique de féminisation des instances dirigeantes de Casino"...
HEC - McKinsey - CEO de Franprix : cela suffit à justifier son accès au Comex, non ?
La nécessité de féminisation des CA est une réalité… Le CA du Comex ne comprenait qu’une femme sur 13 membres (7,6%)… S’ils ont fait entrer deux femmes c'est entre autre pour se mettre dans les clous. Des recruteurs y sont dédiés, cf Angeles Garcia Poveda qui a comme mission, entre autres, de s’en occuper et de proposer des femmes plutôt que des hommes au même niveau de hautes qualifications, compétences...
Citer | Signaler ce contenu comme inapproprié

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.