Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Agnès Audier, senior advisor au BCG - Boston Consulting Group, a été désignée censeure du groupe Crédit Agricole par le conseil d'administration, sur proposition de son président, Dominique Lefebvre.

Au BCG depuis maintenant treize ans, Agnès Audier fait ainsi partie des trois censeurs du groupe bancaire, aux côtés de deux dirigeants régionaux de la banque, Pierre Cambefort (DG du Crédit Agricole Nord Midi-Pyrénées) et Philippe de Waal (président du Crédit Agricole Brie Picardie).

Dans son rôle de censeure du groupe Crédit Agricole, « Agnès Audier n'a pas de pouvoir de décision, mais dispose d'une voix consultative »rappelle le groupe dans son dernier document d'enregistrement universel.

Son entrée comme censeure ne devrait être qu'une première étape de son rôle au sein de ce CA. « Cette entrée intervient avec l'objectif de proposer sa nomination comme administratrice à l'assemblée générale de mai 2021 à l'issue de laquelle une présidence de comité devrait lui être confiée », indique le même document. 

Agnès Audier est spécialisée dans l'accompagnement des start-up et dans les transformations dans les secteurs tech et healthtech au sein du BCG. Elle a tout récemment été confortée dans son poste de membre du conseil général de l'armement par la ministre des Armées, comme nous le relations ici.

Elle ajoute ainsi, avec le secteur bancaire, un nouveau siège aux différents conseils d'administration où elle est présente. Depuis 2017, elle est ainsi administratrice de l'opérateur de satellites Eutelsat où elle représente le fonds stratégique de participations tout comme Julie Avrane-Chopard, senior partner chez McKinsey, récemment chez Valeo (relire notre article). 

Depuis 2019, Agnès Audier est par ailleurs administratrice indépendante d'Ingenico group, spécialiste des solutions de paiement intégrées. Le projet de rachat d'Ingenico par l'un de ses concurrents directs français, Worldline, qui devrait se finaliser au cours du troisième trimestre 2020, pourrait mettre un terme à ce dernier mandat.

Agnès Audier

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.