Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

La réunion semestrielle des associés de Roland Berger a voté hier, vendredi 27 mars, pour une nouvelle gouvernance avec l'élection de Stefan Schaible, 51 ans, à sa tête. Réunis pour la première fois à distance en raison des circonstances, les 250 associés représentant 35 pays ont choisi de nommer pour quatre ans au comité exécutif Marcus Berret, Denis Depoux et Stefan Schaible. Ce dernier assumant les responsabilités de global managing partner (CEO) et de porte-parole des associés.

Retour aux sources, avec la nomination d’un Allemand, que la presse allemande voyait dès juin dernier en successeur désigné de Charles-Édouard Bouée (seul non-Allemand nommé à la tête de Roland Berger) dont il était le CEO délégué.

Pour l’accompagner, Stefan Schaible n’a choisi aucun des quatre associés qui avaient été nommés avec lui pour assurer l’intérim à la tête du cabinet depuis le 7 juin dernier. Cela sera donc, Marcus Berret, 48 ans, un autre Allemand à la tête des practices industrie et opérations et jusqu’ici président du conseil de surveillance et le Français Denis Depoux, responsable du bureau chinois de Roland Berger depuis février 2018 et responsable adjoint de la région Asie qui officiait en tant que vice-président du conseil de surveillance.

Denis Depoux, 49 ans, diplômé de Sciences Po Paris (1992), a rejoint Roland Berger en 2001 après un début de carrière chez EDF en Chine puis à Paris et une première expérience de quatre ans dans le bureau parisien d’un cabinet de conseil en management spécialisé dans l’énergie et l’environnement Hagler Bailly (racheté par PA Consulting en 2000). Spécialiste du secteur de l’énergie, il a été élu partner en 2004 au sein de la practice Energy & Utilities qu'il a dirigé de décembre 2011 à octobre 2018. 
Il fait également partie du réseau des « conseillers du commerce extérieur de la France » nommés par décret par le Premier ministre qui mettent bénévolement leur expérience au service de la présence économique française dans le monde.

Cette nouvelle gouvernance constitue donc un revers pour Olivier de Panafieu qui, selon les informations de Challenges, se voyait membre du triumvirat qui emmènerait l’ensemble des partners mondiaux du cabinet de conseil en stratégie.

Roland Berger a également renouvelé son conseil de surveillance avec les nominations de Laurent Benarousse, Sascha Haghani, Robert Henske, Yvonne Ruf et René Seyger.

 comex roland berger mars 2020

Crédit : Roland Berger - de gauche à droite Stefan Schaible, Marcus Berret et Denis Depoux

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.