Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Comme chaque année, Roland Berger tire le bilan des transactions effectives, achats et ventes d’entreprises, que le cabinet a accompagnées.

L’année 2019 bat, selon les chiffres du cabinet, tous les records avec 131 transactions réussies dans dix pays, en Europe bien sûr, mais également en Chine, en Inde et au Canada. « Un sans-faute » pour Olivier de Panafieu, managing partner France, qui a lancé l’activité avec l’équipe de soutien aux investisseurs il y a vingt ans.

« En 2017, le cabinet avait dépassé pour la première fois la barre des cent, avec 101 transactions. Et en 2018, nous avions continué à grimper en atteignant les 111 deals. » Et c’est en France que les transactions soutenues par le cabinet ont été les plus nombreuses, avec trente ventes ou achats d’entreprises.

Pourquoi la France se place-t-elle donc sur la première marche du podium ? « Il y a trois raisons. C’est le fruit de l’histoire, une activité historiquement créée sur notre territoire. Cela reste un hub de premier ordre. Deuxièmement, c’est un marché profond avec de nombreuses sociétés en LBO, et très actif avec un taux de rotation élevé. Enfin, cette année 2019 marque une année de rééquilibrage de marché au profit de l’Europe occidentale et aux dépens de la Grande-Bretagne. »

La Chine se situe à la quatrième place des transactions réussies avec treize ventes/achats réalisés. « Nous notons, en plus de la belle croissance européenne, une internationalisation des deals, en Inde et en Chine. Par exemple, en France, nous pouvons citer la vente par InfraVia (qui gère aujourd’hui 1,9 milliard d'euros à travers trois fonds diversifiés investis) d’OCEA Smart Building, un actif dans le domaine des services énergétiques, en Allemagne, la vente de Bosch packaging technology par Bosch,ou au Canada, la vente par Bombardier de sa division d’aérostructure. C’est une belle dynamique. »

Rien ne filtre, en revanche, sur les montants des transactions ni sur le chiffre d’affaires de cette activité au sein de Roland Berger.

de Panafieu 002

Crédit photo : Olivier de Panafieu, Consultor.fr.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.