Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Le passé de consultant chez McKinsey du candidat démocrate à la présidentielle américaine Pete Buttigieg n'est plus aussi porteur. Le site d'information politique américain Politico raconte comment, longtemps, Pete Buttigieg, qui a pour particularité d'avoir travaillé pendant trois ans chez McKinsey (de 2007 à 2010) à sa sortie d'Oxford, faisait de son passé au sein du cabinet un argument en sa faveur, plaidant sur l'expérience que cela lui avait donnée dans le domaine des big data, du business et de l'économie, ou encore du travail sous très forte pression.

Ce discours a évolué, à l'aune des polémiques qui ont émaillé ces derniers mois l'actualité de McKinsey (soupçons de corruption en Afrique du Sud, contrats commerciaux auprès de régimes politiques autoritaires, conflits d'intérêts dans le retournement). Dans des interviews plus récentes, raconte encore Politico, le premier candidat ouvertement gay à la Maison-Blanche, maire de la ville de South Bend dans l'Indiana et ex-militaire âgé de 37 ans, interrogé sur le rôle de McKinsey auprès des fabricants d'opioïdes, ces antalgiques accusés d'avoir rendu des centaines de milliers d'Américains dépendants à la drogue et auxquels 130 décès sont attribués chaque jour, indique que la firme avait fait des choix erronés, parlant même de décisions rageantes, appelant à ce que McKinsey se montre plus sélectif dans les missions qu'il mène.

Dans les sondages, Pete Buttigieg reste challenger de la primaire démocrate à l'élection présidentielle, loin derrière Joe Biden, Bernie Sanders ou Elizabeth Warren. 

Pete Buttigieg 33249197628 cropped

Crédit photo : Wikimedia Commons CC BY 2.0.

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.