Consultor le portail de référence du conseil en stratégie Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Le gouvernement de l'État australien de Nouvelle-Galles du Sud poursuit sa politique de plafonnement des taux journaliers maximums de paiement d'honoraires aux consultants qui interviennent auprès de ses services, selon des chiffres en vigueur depuis la mi-2018 et seulement tout récemment révélés par la presse locale.

Ce chiffre est fixé à 4 000 dollars australiens (2 464 euros). Il s'agit du taux maximum journalier par consultant ensuite décliné en fonction des types de missions et de la séniorité des consultants (de 1 200 dollars pour un analyste à 4 000 dollars pour un partner).

Ce plafonnement intervient dans le cadre d'un plan de réduction des dépenses du gouvernement local de fourniture de services externes dans les domaines du conseil, de l'IT ou du juridique.

Ce type de plafonds avaient déjà été fixés par le gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud en 2016. Ils sont souvent respectés par une classique mise en concurrence.

Mais en août, la presse locale révélait que les missions les plus chères, notamment celles de McKinsey, pouvaient être facturées jusqu'à 16 000 dollars par jour pour un partner senior.

La plupart des fournisseurs ont accepté les plafonds du gouvernement de Nouvelle-Galles du Sud hormis quelques-uns, dont McKinsey, le Boston Consulting Group ou L.E.K. Consulting qui, pour effectuer des projets pour la Nouvelle-Galles du Sud, devront se soumettre à un processus supplémentaire de sélection censé certifier qu'ils ne peuvent pas se soumettre au plafond et à une mise en concurrence avec au moins deux de leurs pairs.

35930229826 ce299dfc3e z

Crédit photo : Par duluoz cats vue de Sydney, Prise le 27 juin 2017 CC BY-NC-ND 2.0

Ajouter un Commentaire

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.