Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Vote utilisateur: 1 / 5

Etoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les cabinets de conseil sont nombreux à s’être positionnés sur les derniers appels d’offres du Secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) émis au nom de l’ensemble des ministères à l’exception de celui de la Défense, les administrations centrales, les organismes et établissements publics de l’État, selon les informations des Échos. 

« Stratégie et politiques publiques » ; « Conception et mise en œuvre des transformations » ; « Performance et réingénierie des processus », tels sont les trois lots mis en compétition en octobre, le tout pour un montant de 25 millions d’euros annuels environ.

Bien que cela ne soit pas obligatoire, tous les candidats se sont présentés en consortium, selon, encore, les informations du quotidien économique. Parmi ces tandems figureraient McKinsey et Accenture, Roland Berger et Wavestone (tandem confirmé à Consultor par Roland Berger), BCG et EY, Oliver Wyman et Cap Gemini, ou encore PwC avec Mazars et SIA Partners. Seul Bain, parmi les MBB, n’aurait pas présenté d’offre.

L’administration publique a pu représenter jusqu’à 15 % du chiffre d’affaires global des cabinets en pleine croissance alors qu’ils faisaient précédemment plus figure de partenaires occasionnels. 

Selon un rapport de la Cour des comptes publié le 12 mars, le ministère de l'Économie et des Finances, la Défense, les services du Premier ministre et l'écologie concentraient entre 2011 et 2013 plus des trois quarts des dépenses de l'État, soit 310 millions d'euros de crédits de paiement.

Drapeau francais par Frédéric BISSON sous licence libre Flickr CC BY 2.0

Consultor utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous acceptez notre utilisation des cookies.