Consultor le portail de référence du conseil en stratégie

News, décryptages et perspectives
du conseil en stratégie

Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les cabinets de conseil en stratégie se targuent d’être des usines à dirigeants d’entreprise. Le dernier classement Fortune écorne quelque peu cette image lorsque l’on s’intéresse aux femmes. Seules trois dirigeantes formées dans le conseil en stratégie apparaissent dans le top 20 des femmes les plus puissantes du monde des affaires aux USA : Indra Nooyi (CEO de PepsiCO, 2e du classement et ancienne du BCG), Meg Whitman (CEO de Hewlett Packard, 7e et ancienne de Bain) et enfin Susan Wojcicki (Google, 16e et ancienne de Bain). Avec beaucoup d’indulgence, on pourrait prendre en compte Sheryl Sandberg (Facebook, 6e), passée par McKinsey, et Abigail Johnson (Fidelity Investment, 5e), passée elle par Booz Hallen Hamilton, mais les deux femmes ont été consultantes moins d’un an.

À noter que le grand rival, l’audit, fait presque aussi bien, avec deux femmes dans le top 20. Mieux, ces deux anciennes auditrices sont restées pendant vingt ans dans leur cabinet. Cerise sur le gâteau pour Deloitte: sa propre CEO – Cathy Engelbert, 15e –apparaît dans le classement.

fortune most powerful women